Au SénatPublicSénat.fr. Un article sur les trains de nuit.

21 mai 20210
📃 Extraits.
« Jean Castex est ce jeudi soir monté à bord du Paris Nice, train de nuit qui effectue son voyage inaugural après trois ans d’inactivité. L’occasion pour le gouvernement de témoigner de sa volonté de relancer ce mode de transport, progressivement délaissé durant ces dernières années. Le Sénat est lui, mobilisé sur le sujet depuis des années. »
« (…) Mais pour relancer les trains de nuit, encore faut-il que le public soit au rendez-vous. Car les fermetures successives des dernières années se sont toutes justifiées par un prétendu désengouement des Français pour ce mode de transport. Les nouvelles problématiques qui ont émergé ces dernières années, notamment concernant les impératifs écologiques, pourraient cependant avoir changé la donne.
Stéphane Sautarel, sénateur LR du Cantal, qui dirige avec Hervé Maurey une mission de contrôle sur « la situation et les perspectives financières de la SNCF », est clair quant au redéploiement de ces nouvelles lignes. « Leur objectif premier n’est pas de résorber le déficit de la SNCF qui s’est aggravé avec la crise, mais c’est de proposer une offre nouvelle, et de partir à la conquête d’un nouveau public de voyageurs ». « Je suis convaincu qu’aujourd’hui, il y a une demande, qui correspond à une nouvelle conscience environnementale. Le train présente l’avantage d’être 50 fois moins polluant que la voiture, et il y a un vrai marché à conquérir concernant le déplacement de nuit » continue-t-il. »
« (…) Des sommes importantes, qui font dire à Stéphane Sautarel que les 100 millions d’euros du plan de relance dédiés au projet « correspondent uniquement à l’expérimentation sur les deux réouvertures de lignes. Mais par la suite, il faut un effort de l’Etat, et on veillera que dans le projet de loi de finances de 2022, des crédits complémentaires soient alloués, pour aller au-delà et notamment sur la très grande distance et les destinations étrangères, ce qui fait l’attrait de ces lignes ».
Une lettre et plusieurs interventions ont déjà été engagés en direction du Ministre des transports, Jean-Baptiste Djebbari, pour que par-delà les intentions, les moyens sont mis en œuvre très vite pour rétablir le train de nuit Aurillac Paris et plus largement une offre pour le Massif Central. J’aurai l’occasion dès mardi prochain de le solliciter pour obtenir des réponses sur les avancées lors d’une audition au Sénat pour une offre économique et écologique au service du Cantal et de ses habitants. L’evilution de la politique tarifaire voulu par le Président Farandou avec lequel j’ai échangé il y a 10 jours nous permet d’avoir des perspectives en ce sens.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac