Points de vue40 ans de TGV, et nous, et nous, et nous …

20 septembre 20210
❗️On fête aujourd’hui les 40 ans du TGV, innovation française décidée par le Président Georges Pompidou, engagée par Valéry Giscard d’Estaing et inaugurée donc en 1981 par François Mitterand.
❗️Ce sont 4 décennies d’innovation à bord, sur le réseau et dans les gares qui permettent aujourd’hui de fêter les #40ansTGV ! Joyeux anniversaire à la grande vitesse 🎂 qui est une fierté française.
❗️Le TGV est une innovation technique qui a en effet révolutionné le transport dans notre pays et on ne peut que s’en féliciter. On a su le développer, l’exporter et désormais bientôt l’ouvrir à la concurrence, tout en cherchant à le rendre plus écologique. Si c’est un succès industriel et jusqu’alors commercial, il a aussi renforcé certaines fractures. La France a en effet sans doute trop misé sur le tout TGV, laissant de côté ses lignes d’aménagement du territoire et se trouvant désormais confronté à des changements d’habitude, peut-être durables en post Covid, avec la montée en puissance du télétravail, des visio conférences et limitant donc les déplacements professionnels. Le modèle économique du TGV et plus largement du ferroviaire à la française est ainsi interrogé.
‼️Surtout, je veux souligner que ces 40 ans du TGV sont aussi les 40 ans du renoncement à toute ambition d’aménagement du territoire, pire au renforcement, au creusement, des fractures. La carte des distances à Paris qui place désormais Perpignan au nord d’Aurillac par exemple en témoigne. Le TGV a redessiné la France, renforçant l’attractivité des grandes métropoles et du littoral, oubliant une grande partie de la ruralité, renforçant « la diagonale du vide », n’engageant rien de vraiment significatif pour corriger ce décrochement. Il a aussi renforcer le centralisme à la française avec un réseau qui converge toujours vers Paris.
‼️Il est temps de proposer pour les 40 ans qui viennent un nouveau modèle de développement, de nouvelles mobilités, en réponse aux attentes sociétales, environnementales, économiques qui sont désormais celles de la société française.
‼️Nous attendons enfin un grand plan d’investissement pour nos infrastructures ferroviaires de proximité et pour un matériel roulant moderne, rapide et confortable. C’est un enjeu majeur pour plus de 30 millions de français que le TGV à ignorer, et qui ne demandent qu’à s’en rapprocher, alors qu’ils ont contribué à son essor comme contribuables. Il est temps qu’ils aient enfin un juste retour!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac