Points de vueQuels enseignements tirés des échéances départementales et régionales ?

30 juin 2021
⏸ L’analyse nationale des scrutins départementaux et régionaux des 20 et 27 juin a déjà été largement partagée et a appelé de nombreuses observations et va continuer à le faire. La crise de la participation, la non réalisation des pronostics médiatiques et le renforcement des deux forces républicaines traditionnelles de droite et de gauche, pour faire court, figurent sans doute parmi les principaux enseignements, avec la large reconduction des sortants.
⏸ Sur le plan régional, pour notre Région Auvergne Rhône Alpes, je retiens 3 principaux enseignements :
1️⃣ La force et la qualité du bilan de la majorité sortante autour de Laurent Wauquiez ont été reconnues, plébiscitées même parfois et ont rassuré les électeurs dans une période d’incertitudes fortes pour accompagner une sortie de crise sanitaire avec la stabilité requise.
2️⃣ La capacité à répondre de manière pragmatique et efficace aux préoccupations quotidiennes de tous en matière de sécurité, d’emploi, de formation, de soutien aux territoires, de mobilité, de santé, d’investissements publics ou privés… a été confirmée autour d’un leadership reconnu et d’une équipe présente en proximité.
3️⃣ Enfin, la vision d’un développement équilibré d’une Région qui ne soit ni entravée par les postures des extrêmes, ni paralysée par une vision verte et idéologique noyée dans ses contradictions, afin de permettre à Auvergne Rhône Alpes d’être une Région « puissance », innovante et tournée à l’international, avec un sens aigu des solidarités territoriales et sociales, autour des valeurs fortes de responsabilités, de travail et d’effort, a été prise en compte.
⏯ Au niveau du Cantal, la confiance accordée à un Président auvergnat et l’assurance de disposer d’une écoute et d’une prise en compte de nos spécificités, notamment au travers du Pacte Cantal, a amplifié un score régional déjà conséquent (55,2% au niveau régional et 72,7% au niveau départemental). Cette échéance voit aussi le retrait de la vie politique d’Alain Marleix, conseiller régional sortant, qui aura marqué de son empreinte le Cantal qui lui doit beaucoup.
⏸ Sur le plan départemental, je retiens 3 principaux enseignements pour le Cantal et son Conseil départemental :
1️⃣ Une large victoire de la majorité sortante derrière Bruno Faure et autour du projet Cantal 2025 initié par Vincent Descoeur, là aussi sur la base d’un bilan reconnu et d’un élan apprécié, qui couvre l’ensemble du Cantal, à l’exception notoire de la ville d’Aurillac, avec la perte d’un canton au profit du Maire d’Aurillac et d’une adjointe.
2️⃣ Un fort renouvellement, avec 14 nouveaux élus sur 30, mais aussi un ancrage de l’exécutif en place (le Président et 6 Vice-Présidents sortants réélus, ainsi que les deux Députés Jean-Yves Bony et Vincent Descoeur, ancien Président), qui confère expérience et renouvellement à cette nouvelle assemblée paritaire.
3️⃣ Des cantons qui retrouvent un conseiller départemental maire de la ville chef-lieu (Ydes, Murat, Maurs), deux sous-préfectures (Saint-Flour et Mauriac) qui n’ont pas d’élus de la majorité municipale ni au Département, ni à la Région, et qu’il faudra donc particulièrement prendre en compte et soutenir, le retour du Maire d’Aurillac au Département (comme l’avaient été R Souchon, Y Bec et A Calmette), et un rajeunissement des élus.
⏯ Bruno Faure, Président sortant réélu dès le premier tour, par ailleurs tête liste départemental aux élections Régionales, sort renforcé de ce scrutin.
⏸ Les enjeux pour notre territoire rendent l’exigence du collectif encore plus grande. De même le renforcement de notre gouvernance, pour être utile et efficace, doit être une préoccupation première. C’est en effet essentiel pour développer les projets dont notre territoire a besoin et les services qui sont nécessaires aux cantaliens. Chacun les connait, il faut sans doute en revanche les inscrire dans une stratégie, une vision encore plus forte, encore plus claire, et surtout tournée vers demain, vers les jeunes.
Notre modèle de développement dont le socle est notre nature, notre agriculture raisonnée, notre montagne habitée, nécessite encore des infrastructures pour développer l’activité économique, l’emploi, le tourisme, dans le respect et la valorisation de notre environnement, avec une solidarité exemplaire. Le logement, la santé, l’éducation constituent 3 piliers que nous devons partagés. Garder l’ancrage communal, assurer une mutualisation intercommunale choisie, veiller à une solidarité départementale et disposer de la puissance régionale, constituent les 4 faces d’une pyramide vertueuse qui nécessite le soutien et la confiance d’un Etat que l’on souhaite partenaire et facilitateur.
⏸ Cette République des territoires, c’est ce que nous devons proposer et construire collectivement pour veiller à ce que ce soit bien inscrit au cœur du futur projet présidentiel dont tous les citoyens auront à décider dans moins de 10 mois. Nous en avons besoin si nous ne voulons pas avoir ce sentiment diffus d’une absence de représentation, d’un relatif effacement de territoires comme les nôtres. J’y prendrai ma part, avec le seul souci de la finalité, car je crois ce combat essentiel et dépassant toute approche partisane.
⏸ Pour autant, et c’est peut-être là le dernier enseignement de ces scrutins, même si pour moi il s’agit davantage d’une confirmation, ces échéances nous montrent que la clarté des engagements est essentielle. Elle n’empêche en rien de rassembler ensuite et de répondre aux enjeux d’intérêt général, de biens communs, avec courage et sincérité.
👍 Avec 72,70% pour notre équipe derrière Laurent Wauquiez et autour de Bruno Faure, le résultat des élections régionales dans le Cantal constitue un véritable succès.
🙏 Merci à toutes les cantaliennes et tous les cantaliens, à toutes les communes cantaliennes, qui ont placé notre équipe en tête.
🙏 Nous obtenons en effet, en triangulaire, plus de 50% dans toutes les communes du Cantal.
👍 Mention spéciale aux communes des Deux Verges et de La Trinitat où nous faisons 100%, mais aussi à Anterrieux, La Chapelle Laurent, Chaudes Aigues, Cheylade, Espinasse, Gourdieges, Lacapelle Barres, Malbo, Montchamp, Pailherols, Saint-Antoine, Saint-Bonnet de Salers, Saint-Hippolyte, Saint-Remy de Chaudes Aigues, Sainte-Marie, Soulages, Trizac, Valjouze, Vernols, où nous dépassons les 90%.
👍 La victoire régionale à plus de 55% est claire, permettant à notre Région d’avoir les moyens pour agir. Le Cantal disposera de 4 sièges dans la majorité et aurait même pu bénéficier d’un siège supplémentaire au regard de notre excellent score, le deuxième de la Région derrière la Haute-Loire qui fait 0,04% de plus que nous (72,74%). C’est un regret. Cela aurait permis à Olivier Roche de nous accompagner pour défendre le Cantal et le soutenir. J’ai une pensée très amicale et de réconfort pour lui.
👍 Cette victoire nous oblige aussi. Nous devons très vite montrer combien le Cantal et les Cantaliens peuvent exister dans cette assemblée et trouver des réponses à leurs préoccupations quotidiennes comme à leur attentes d’avenir. Comptez sur nous : Bruno Faure, Martine Guibert, Stéphane Sautarel, Angélique Brugeron.
👍 Une mention spéciale pour la ville Aurillac, ancrée à gauche, et qui a accordé sa confiance à plus de 58% à notre liste. Un grand merci aux aurillacoises et aux aurillacois qui ont fait le choix du pragmatisme, de l’efficacité et de la clarté.
🙏 Enfin, j’adresse toutes mes félicitations à tous les candidats élus aux élections départementales dans le Cantal qui viennent conforter une majorité, la renouveler et l’ancrer autour d’un exécutif d’expérience largement réélu. Une pensée bien sûr pour Jean Antoine Moins et Martine Besombes, battus de peu, et pour Anne Tissier et Henri Manhès qui ne disposaient pas des réserves de voix suffisantes. Toutes mes félicitations à tous les nouveaux conseillers départementaux et une pensée amicale pour ceux qui n’ont pas rencontré le succès des urnes mais qui ont contribué à rendre notre démocratie vivante dans un moment où elle souffre tant avec un taux de participation de seulement 40,33% même dans le Cantal !
Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac