En circonscriptionUn lundi sur le terrain avant une semaine législative.

16 mars 20210
🔹🔹🔹#FerrièresSaintMary : Franck de Magalhaes et ses adjoints m’ont accueilli avec chaleur pour mieux me faire découvrir une commune que beaucoup de Cantaliens traversent sans vraiment la connaître. Ferrières-Saint-Mary ne se résume pas à la traverse de la RN122. C’est aussi un village en bordure de l’Alagnon avec des berges bientôt valorisées pour accueillir un marché de pays et un chemin piétonnier qui rejoint le camping, dont la modernisation constitue le projet phare de ce début de mandat, après la réalisation des travaux de rénovation de la salle des fêtes. La valorisation du patrimoine de Saint-Mary et du Mont Journal, avec les projets de réhabilitation de l’ancienne école de Lusclade, sur la partie haute de la commune, constituent les autres projets d’une commune animée, et qui dispose de 3 commerces, pour s’inscrire résolument dans une orientation touristique avec le projet de « coulée verte » porté par Hautes-Terres Communauté, autour de son President Didier Achalme et de son Vice-President au tourisme Gilles Chabrier. Avec l’arrivée de la fibre, le maire a lancé une démarche de contribution participative auprès de la population pour donner aux rues, dans le cadre de l’adressage, les noms qui lui semblent les plus signifiants.
Merci à Franck pour son accueil autour d’une très belle brioche de la boulangerie locale!
🔹🔹🔹Philippe Rosseel, maire de #Allanche, et son conseil ont plusieurs projets pour dynamiser encore leur commune qui connaît un regain démographique (+65 habitants en 6 ans), dont la plus belle illustration réside dans le « redécollage »de son collège, qui grâce au Département, à la DASEN et aux initiatives locales, et à une section spécialisée, a retrouvé un bon niveau d’effectifs (plus de 70, alors qu’il était tombé à 40 il y a quelques années). Cela montre que lorsque le volontarisme est présent, le regain d’attractivité est possible. Bien sûr celui-ci doit passer par l’accueil d’élèves extérieurs au territoire et s’inscrire à la fois dans les projets nationaux d’internat d’excellence, label dont on attend de l’Etat des précisions, et les orientations du collège du XXIeme siècle.
Aménagement de la place du Cezalier, Interconnexion de réseaux d’eau, Diagnostic assainissement, réfection du Retable de l’église, Projet de construction d’une salle des fêtes inscrite dans un ensemble plus large et ambitieux de restructuration de l’ITEP, Rénovation du gymnase, Poursuite de l’aménagement du centre bourg… sont autant de projets que la « capitale » du Cezalier veut conduire en relation étroite avec la communauté de communes et dans le cadre du programme « Petite ville de demain », en profitant au maximum du plan de relance et de sa capacité d’investissement. Outre un débat sur les finances locales, les ZRR et la médecine libérale, les dégâts provoqués par la prolifération des choucas nécessitent une réponse des services compétents pour trouver les moyens de lutter contre ce fléau dans le respect de la réglementation. Engagement pris d’y répondre!
Merci Philippe pour ce moment de partage, avec une pensée amicale et émue pour Christian Léoty, ancien Maire qui nous a quitté bien trop jeune.
🔹🔹🔹C’est toujours avec un plaisir particulier que je me rends à #Condat, non seulement de part l’amitié qui me lie à son Maire Jean Mage, mais aussi au regard de l’attrait de cette pépite du nord Cantal, trop méconnue, qui jouit pourtant d’un emplacement de choix à proximité des autoroutes, à moins d’une heure de Clermont, au pied du Sancy, dans son écrin vert avec une offre de service riche et diversifiée, mais aussi de belles entreprises agro-alimentaires comme les Salaisons Pallut ou Lactalis qui investit encore sur la commune.
Accueil de nouvelle population et Offre de services sont au cœur du projet du conseil municipal qui m’a accueilli et qui va chercher à valoriser ses orientations dans le cadre du programme « Petite ville de demain » en lien avec Riom, au sein de la communauté du pays Gentiane.
Condat en Feniers a su anticiper et investir, notamment dans l’énergie, et dispose aujourd’hui de finances saines et d’une capacité d’investissement que beaucoup pourraient lui envier, mais qui ne doit surtout pas la couper du soutien nécessaire des pouvoirs publics. Pour 2021, un gros programme de réhabilitation de logements est engagé. L’aménagement de salles multiactivités, notamment pour compléter l’offre des 5 résidences seniors aménagées par Cantal Habitat, la rénovation du camping, les investissements sur le réservoir d’eau avec installation de turbines de production électrique, la rénovation de l’église… complètent entre autre ses projets d’investissement.
Parmi les préoccupations partagées, figurent la question des « biens sans maître », dont j’ai déjà fait valoir le besoin de trouver une réponse législative plus adaptée et qui sera pris en compte dans le projet de loi 4D, mais aussi les biens de section, dont il faut trouver le moyen de permettre la communalisation lorsqu’il n’y a plus de commission syndicale. La réforme de la TH, la complexité des dossiers DETR et la désertification médicale, face à laquelle j’ai fait partagé mon projet de Proposition de loi en cours d’élaboration pour renforcer une dimension coercitive, ont aussi fait l’objet d’un dialogue enrichissant.
Merci Jean pour l’accueil, l’enthousiasme, le travail réalisé et les projets.
🔹🔹🔹Heureux de retrouver en fin de journée Louis Toty, Maire de #Trizac, dont je partage les valeurs et le combat pour la préservation de nos paysages, premier de nos patrimoines. Heureux de voir que ce combat contre l’envahissement de l’éolien trouve de plus en plus d’avocats au niveau national, avec en particulier Xavier Bertrand et Dominique Bussereau qui ont pris ces derniers jours des positions fortes en la matière.
Assainissement, enfouissement des réseaux, réhabilitation thermique de bâtiments et voirie communale sont les projets prioritaires pour 2021 du conseil municipal avec lequel j’ai pu échanger. Par-delà, la restauration du camping et de ses abords et la rénovation de bâtiments locatifs, l’arrivée de la fibre et de la 4G, offrent de vraies perspectives à cette commune qui dispose de tous les commerces et de nombreux services, ainsi que d’une école, pour répondre à sa volonté d’accueil de nouvelles populations et de touristes. Les enjeux agricoles ont aussi largement été débattus autour de la nécessité d’opérer les mutations nécessaires pour permettre des installations hors cadre familial, autour de produits valorisés sous signe de qualité, notamment grâce à des portages innovants du foncier pour éviter de grever l’équilibre économique des nouveaux entrants. C’est une orientation à laquelle je crois et sur laquelle nous devons travailler par delà les questions urgentes de la nouvelle PAC et de la juste rémunération de nos éleveurs.
Merci à Louis pour ses attentions et sa convivialité. Et a très bientôt pour poursuivre une action concertée sur le territoire au service de tous, dans la nouvelle dynamique initiée en pays Gentiane, au sein de laquelle chacun a toute sa place, dans l’écoute et le partage, autour de sa Présidente Valerie Cabecas que je salue.
🔹🔹🔹Et maintenant, place à l’examen de la proposition de loi, substantiellement modifiée par le Sénat, relative à la sécurité globale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac