En circonscriptionDes équipes municipales et des projets engagés et passionnants.

15 mars 20210
🔷 Accueilli par Valérie Cabecas et son conseil municipal à #Valette, j’ai pris connaissance avec un grand intérêt des projets de la commune : voirie, église, la Forge, salle des fêtes et garage communal, village de gîtes spécialisé pêche… La question des choix à opérer quant à la valorisation du foncier dont dispose la commune est au cœur des débats du conseil pour décider du développement à venir.
Le bruit des enfants dans la cour de l’école jouxtant la mairie est une triple joie : joie de voir vivre une commune rurale qui dispose encore d’une école, joie de voir des enfants dans un aussi beau cadre éducatif, joie de rencontrer une enseignante pleine de bienveillance et proposant toujours des projets éducatifs aux enfants.
🔷 François Boisset et son équipe m’ont fait partager leurs nombreux projets pour la commune de #RiomesMontagnes, leurs attentes et leurs préoccupations: Aménagement d’un axe vert, rénovation du gymnase et de divers bâtiments, création d’une micro-crèche, rénovation de l’église, aménagements à réaliser suite au transfert d’une partie des bâtiments du collège, rénovation du mur d’escalade et des terrains de tennis, poursuite des travaux d’assainissement et de voirie, aménagement du camping, création d’un lotissement, projet ambitieux de création d’une salle polyculturelle, rénovation d’une école … Riom est l’exemple même d’une commune qui dispose de nombreux services, d’une réelle attractivité mais aussi de charges de centralité importantes. C’est à ce titre qu’avec 25 autres communes du Cantal, Riom a été retenue au titre du programme « Petite ville de demain ». Il conviendra d’être attentif quant au déploiement de ce programme qui par-delà des orientations stratégiques devra surtout conférer des moyens financiers aux communes lauréates pour réaliser leurs projets en réponse à leur attractivité et à leur fragilité.
🔷 #SaintMartinValmeroux est aussi lauréate du programme « Petite ville de demain » et candidate au label « Petite cité de caractère ». Christian Fournier et son équipe jeune et dynamique ont attiré mon attention sur leurs préoccupations en lien avec la situation financière de la commune et le contexte que connaît aujourd’hui la MARPA, alors qu’elle correspond à l’attente de Résidence autonomie dont le Cantal a besoin. Un projet de restructuration et de développement doit être initié. Le développement à venir d’Isotoner va conforter la commune et lui permettre de développer son offre de pôle de services de sa communauté : crèche, Maison France Service, extension de la Maison de santé, travaux à la piscine et au niveau du patrimoine, assainissement collectif côté vallée de la Maronne en lien avec la gestion de la ressource en eau, rénovation de logements communaux et de la voirie, travaux à la médiathèque, au foyer rural et au gymnase. Un travail est en cours pour faire valoir dans le projet de territoire et les contractualisations à venir en relation avec la communauté de communes les besoins structurants de la commune (notamment le projet de salle pluriactivité).
J’ai rappelé mon soutien pour une prise en charge forte et exceptionnelle du projet d’atelier relais pour Isotoner, au titre en particulier de la DETR, comme nous avons su le faire pour Interlab en 2020.
🔷 J’ai partagé avec plaisir et une curiosité aiguisée la vision et les projets de Lionel Cézano, Maire de #Cayrols, et de son conseil. C’est en effet une commune qui cultive la solidarité et l’engagement au service de ses concitoyens en développant de nombreux investissements en régie. Beaucoup de travaux conséquents, comme l’aménagement du bourg, sont en effet réalisés en régie par un agent communal en particulier, appuyé par toute l’équipe municipale qui se « retrousse les manches ». Si les projets coûtent moins chers, ils ont en conséquence du mal à trouver des financements publics dans un montage innovant qui réduit l’assiette éligible et dégrade la capacité d’autofinancement de la commune alors qu’elle enrichit son patrimoine. A ce titre, des retraitements comptables doivent être opérés. Si les projets de lotissement et de réfection de la zone humide, intégrant un projet animalier innovant, devraient trouver des soutiens publics, c’est surtout le projet de construction en régie de maisons pour personnes âgées qui doit faire l’objet d’une recherche de soutien particulier : SPL, Appel à projets pour parcours de vie innovant, soutien d’une fondation au titre de l’économie sociale et solidaire, majoration du taux d’intervention pour compenser une assiette plus faible…
J’ai rappelé mon attention particulière quant aux équilibres communes / intercommunautés tant au niveau financier, que des choix de politiques publiques, ou des projets à prendre en compte dans les contractualisations à venir (CRTE, CAR2…).
Enfin, il convient là aussi de soutenir un projet industriel de premier ordre porté par l’entreprise MAS qui doit pouvoir se développer sur la zone de l’Estancade.
🔹🔹🔹Le Cantal recèle d’une richesse et d’une diversité territoriales qui donnent courage et énergie à tous pour accompagner son développement. Merci encore une fois aux élus locaux pour leur engagement au service de leurs concitoyens.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac