En circonscriptionMise à l’honneur de Marie-Hélène Lafon, auteur Cantalienne et de Claude Legrand, peintre originaire du Cézallier.

2 septembre 20220
🔺Heureuse Initiative du Conseil départemental, de son Président Bruno Faure et de sa Vice-présidente Valérie Cabecas, ainsi que de toute l’équipe de la médiathèque départementale, nous invitant à rencontrer Marie-Hélène Lafon. J’ai été heureux de pouvoir y participer.
🔺Voilà plus de 20 ans que sa plume se nourrit à l’encre du Cantal et du monde paysan, sans nostalgie, en rendant avec la justesse du ciseau de l’artisan des mots fidèles à notre pays et à ceux qui l’habitent.
Dominique Mathieu a permis un voyage, par le dialogue, dans le monde de Marie-Hélène Lafon, aujourd’hui reconnue à l’échelle internationale et traduite dans plusieurs pays.
Gauthier Aguilar, élève de CM2 à l’école de l’Enfant Jésus, qui a remporté le concours des Petits champions de la lecture au niveau départemental, a aussi lu un extrait de son œuvre, après que la compagnie « lectures à la carte » nous ait abreuvé avec gourmandise de l’écriture à la fois gourmande et frugale de Marie-Hélène Lafon.
🔺J’ai aussi eu le plaisir de retrouver à cette occasion son oncle, figure bien connue de Saint-Cernin.
🔺Ses prochaines publications vont nous conduire à découvrir une nouvelle sur les services publics à l’invitation d’Eric Fottorino du « Un », et un ouvrage annoncé sur le peintre Cézanne pour le printemps 2023.
Ce dialogue entre littérature et peinture est toujours très riche et c’est l’occasion pour moi de saluer un peintre du « Pays d’en Haut » qui dispose d’un atelier à St Bonnet de Condat et a exposé cet été à Vèze et à Murat : Claude Legrand, qui magnifie le Cézallier.
Merci à lui aussi pour les projets qu’il porte et qui contribuent à ouvrir le Cantal tout en l’ancrant!
🔺Et cela donne tellement raison à Malraux qui disait que « la culture ne s’hérite pas, elle se conquiert ». Marie-Hélène en est l’illustration même, comme bien d’autres, et l’école en est le vecteur aujourd’hui souffrant sur lequel il nous faut veiller avec la plus grande des attentions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac