En circonscriptionJournée sur le terrain au contact des entreprises.

25 avril 20220
Avec Bruno Faure et Jean-Pierre Verbiguié Cantal Arae, nous sommes allés à la rencontre de plusieurs entreprises cantaliennes pour les écouter, accompagner à l’échelle de la Région leurs projets ou encore faire valoir leurs préoccupations dans le contexte économique de hausse des coûts et d’incertitude que nous traversons.
🔴 Sacatec à Ydes :
Cette entreprise spécialiste du caoutchouc, implantée depuis plus de 50 ans à Ydes, est un des joyaux de notre économie départementale. Ses produits spécialisés à partir du caoutchouc, parfois assemblés au métal, sont présents dans l’aéronautique (Airbus), le spacial (Arianne espace), les forages pétroliers, les trains, le matériel de TP ou agricole…. Avec plus de 70 emplois sur site, au sein d’un groupe familial qui comprend 4 implantations en France et qui a relocalisé certaines de ses productions (vessie par exemple) en France, Sacatec dispose d’un savoir faire qui le positionne en leader mondial sur son marché. Ses certifications qualité lui permettre de répondre aux exigences des donneurs d’ordre de première rang comme Michelin, Schlumberger ou Airbus par exemple.
Un nouveau projet d’investissement matériel doit pouvoir bénéficier du soutien régional afin d’accompagner l’entreprise dans son développement au lendemain de deux années de crise sanitaire qui ont contracté son chiffre d’affaires et limité sa croissance. Nous allons suivre avec une attention particulière ce projet.
Merci à Thierry Grossoleil, Ditecteur du site, pour son accueil, ainsi qu’à la mobilisation de toute son équipe, pour nous faire découvrir les différents métiers et ateliers de l’entreprise. Un parcours vraiment passionnant.
Merci à Alain Delage et Clothilde Juillard, Maire et adjointe à Ydes, d’avoir partagé ce moment.
🔴 Eco Solaire à Mauriac :
L’énergie photovoltaïque (ou énergie solaire) est issue de la transformation de l’énergie lumineuse en énergie électrique grâce à des cellules électroniques composées de silicium. Cette énergie decarbonnée constitue une opportunité pour le Cantal, au fort taux d’ensoleillement. C’est le pari réussi d’Aurelien Delprat et de son équipe avec Eco Solaire.
Cette entreprise spécialisée dans la pose de panneaux sur toiture ou ombrière se développe rapidement à partir de Mauriac ce qui lui permet d’intervenir dans un rayon de 300 kms avec des partenariats forts avec plusieurs intervenants du secteur.
Avec un carnet de commande plein à 24 mois, une croissance forte, l’entreprise a été fauchée par la crise ukrainienne. Hausse conséquente des produits, pénurie de matériaux… remettent en cause les perspectives de l’entreprise et les projets d’investissement de ses clients (entreprises comme particuliers).
Une adaptation de la structure a été opérée pour faire face à la brutalité de la crise mais le manque de visibilité inquiète encore.
Formons le vœu que très vite, cette activité inscrite dans une transition énergétique pourvoyeuse d’emplois (l’entreprise comptait encore 40 salariés il y a 1 mois!) puisse retrouver sa pleine capacité d’action. Elle doit bénéficier d’un soutien public pour passer ce cap difficile.
Merci à Aurelien et à Fabien pour leur accueil.
🔴 Rigaudière Constructions à Saint-Martin-Valmeroux :
Géraud Maze et son épouse nous ont accueilli au sein de leur entreprise de construction métallique, qui compte une vingtaine de salariés, pour nous faire partager leurs inquiétudes face à une réduction brutale de leur activité suite à l’envolée des prix de l’acier.
Le Bâtiment, et la construction métallique en particulier, est une des premières victimes de la crise internationale que nous traversons. Le coût des poutrelles métalliques a augmenté de 160% en quelques mois, avec une véritable explosion en mars !
Ces hausses, et non à cette heure la pénurie de matériaux, remettent en cause de nombreux projets qui ne sont plus soutenables. L’inquiétude est vive.
Nous relaierons avec force la nécessité de mettre en œuvre de manière pratique et opérationnelle le plan pour la résilience de notre économie qui s’adresse d’abord aux secteurs les plus impactés : BTP, transports et agriculture. Il est urgent, comme nous l’avons rappelé récemment en cellule de crise à la préfecture, de mettre en place des réponses adaptées pour soutenir nos entreprises, notre économie et nos emplois.
Par ailleurs, le prêt mis en place par la Region pour soutenir les entreprises rencontrant des difficultés pourrait utilement être mobilisé si l’entreprise voulait poursuivre la mise en œuvre de ses projets de développement malgré le contexte difficile.
Merci à Géraud et à son épouse d’avoir partagé leurs préoccupations et leurs projets.
🔴 Le courage, l’engagement, la responsabilité et la détermination des responsables de ces entreprises inspirent respect et soutien pour permettre au plus vite un rebond dès que nous aurons pu sortir de cette période d’inflation qui remet en cause notre modèle économique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac