Points de vueDeux partages « hors du temps » et tournés vers l’avenir.

2 juin 20210
2 partages « hors du temps » et tournés vers l’avenir : autour d’un article de Stéphane Bern et de la pensée de Michel Serres.
🌬🌏 L’inquiétude croissante que génère le développement inconsidéré de #eolien dans notre pays nécessite de reconsidérer la place que lui accordent les pouvoirs publics et de redonner aux acteurs locaux la capacité de décision. Stéphane Bern dans une tribune publiée hier dans Le Figaro se fait l’interprète de l’incompatibilité qu’il y a entre l’eolien et la préservation de notre environnement. Le développement d’une énergie décarbonée passe par le nucléaire et l’hydraulique, par l’hydrogène et le solaire, et par le parc actuel de l’éolien qui peut être, si les acteurs locaux en sont d’accord, légèrement densifié là où il existe mais pas au-delà.
Cessons d’inquiéter nos concitoyens avec de multiples projets qui bloquent d’autres initiatives, empêchent des projets et déprécient les biens.
Cessons de dégrader nos paysages, de générer des bulles financières avec un prix artificiel de l’énergie et de laisser prise à une sorte de chantage financier.
Merci à Stéphane Bern, grand amoureux de notre pays, de son Histoire et de son patrimoine, pour cette excellente tribune qui ose dire tout haut ce qu’une majorité de Français pense tout bas.
☀️🌍 Il y a deux ans, le 1er juin 2019, disparaissait Michel Serres, le dernier grand humaniste comme beaucoup l’ont décrit. Homme du sud-ouest, amateur de rugby et tintinophile averti, il était un philosophe accessible qui nous aide à penser.
Écoutons le, en ces temps troublés, où nous devons retrouver le chemin d’une plus grande humanité, d’une plus grande #fraternité :
« Oui au désir mais avec respect.
Oui à la force mais avec douceur.
Oui à la prise, mais avec l’offrande, avec le partage.
Oui à l’altérité, mais il faut un accord.
Oui à la différence, mais il faut l’harmonie.
Autrement c’est raté.
Il faut avoir de la patience, accepter la longueur du travail que suppose l’approche de l’autre, qui est toujours très différent.
Être honnête, avoir de la probité, ne pas tricher, ne pas mentir. Être très attentif à l’autre. Se livrer au dialogue sans mensonge.
Autrement c’est raté.
Ne pas compter. S’ouvrir à l’autre. Souhaiter faire équipe avec l’autre.
Autrement c’est raté. »
(chronique du 14 février 2010)
Enfin, retenons son message prémonitoire :
« Notre raison boîte. Nous boitons d’équilibre déséquilibré en équilibre compensé, plus ou moins ponctués. A quelque moment de misère et de lucidité, nous éprouvons tous en nous ce trou, cette faille de fond, ce lac de larmes stable à la base du thorax par où nous accédons à notre humanité. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac