Au SénatDéfendre le plan pour la Montagne à Matignon.

17 février 2021

J’étais présent ce matin avec mes collègues Cédric VIAL et Loic HERVE pour plaider notamment en faveur des besoins encore non pris en compte par le Gouvernement tant au niveau des entreprises (effet de seuil, décalage des remboursements des PGE et des autres encours bancaires, chômage partiel sur l’année, entreprises ayant plusieurs établissements…) que des collectivités (spécialisation des pertes de recettes fiscales spécifiques et non agrégation, compensation des pertes de redevances et de recettes tarifaires…). Au-delà des réponses d’urgence et auxquelles il faut répondre rapidement, l’anticipation du plan montagne, notamment pour garantir l’investissement futur est essentiel. La transformation des PGE en prêts participatifs pour les entreprises, ou l’appui spécifique aux collectivités ou aux délégataires pour assurer les investissements des infrastructures dans le cadre du plan de relance, font partie des priorités à étudier et à mettre en œuvre. A ce titre, il importe que les élus puissent être associés aux travaux à conduire dans le cadre de l’élaboration du futur plan pour la montagne.

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac