En circonscriptionDébat d’orientations budgétaires 2021 à la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac (CABA).

5 février 20210
▶️ Je suis intervenu ce soir au titre du débat d’orientations budgétaires 2021 de la CABA après la présentation du cadre proposé par l’exécutif de l’EPCI par Christian Poulhes, Premier Vice-Président, en l’absence du Président convalescent.
▶️ Difficile d’identifier une vision prospective de notre territoire et de ses projets dans le cadre particulier de ce début d’année 2021. Toutefois, cette réunion aurait pu être l’occasion d’amorcer ce débat sur les politiques publiques, les priorités et les grands enjeux. Ce ne fut pas le cas. Seules cinq interventions ont nourri l’échange. Même l’annonce positive d’un dénouement heureux pour les projets d’investissement de Biose obtenu ce jour dans le cadre du plan de relance de l’Etat n’a pas eu beaucoup d’échos…
▶️ La situation financière de la CABA est saine mais s’est dégradée en 2020 du fait de la conjoncture sanitaire. Pour 2021 la stabilité prévaut au niveau des resources de fonctionnement. L’évolution du panier fiscal avec une fraction de TVA à la place de la Taxe d’Habitation et la baisse des impôts de production vont marquer le budget 21 sans l’altérer.
▶️ Les investissements déjà décidés : Souleyrie et PEI, vont en 2021 accroître la dette de 23 millions d’euros et dégrader la capacité d’investissement future puisque le ratio d’endettement va atteindre 7 ans. C’est un constat assumé qui nécessite des choix clairs et forts pour l’avenir:
✔️Sur les investissements (PPI de l’ordre de 110 millions d’euros pour 21-25),
✔️Sur les compétences : il faut engager la réflexion de leur évolution bien au-delà des eaux pluviales,
✔️Sur la mutualisation des services : dimension humaine et bâtimentaire (interrogation quant à la pertinence des travaux du Centre technique communautaire), et au service de toutes les communes du territoire,
✔️Sur les relations financiers CABA / Communes et CABA / SCOT.
▶️ L’énergie, l’urgence et le collectif doivent prévaloir pour bâtir un nouveau cadre contractuel pour les 6 ans à venir. L’exécutif a engagé un travail pour construire un projet de territoire autour de l’accueil, du cadre de vie et du développement durable, et de la stratégie de soutien à l’économie. Souhaitons que chacun puisse y contribuer pour bâtir un projet équilibré et partagé. C’est à partir de ce socle que les contractualisations pourront être élaborées : FEDER/FEADER/LEADER, CPER, CRTE, CAR2, Fonds Cantal Développement…
▶️ Les enjeux sont considérables:
✔️Enjeux de politiques publiques : Eau, Déchets, Transports, vont nécessiter des décisions et des investissements, avec parfois des études engagées pour éclairer les choix à opérer, sans renoncer aux enjeux du développement économique (y compris le tourisme), de l’enseignement supérieur et du transport aérien, en renforçant les liens CABA / Région, CABA / Département.
✔️Enjeux budgétaires : évolution des compensations, de certains fonds type FPIC, perspectives de dynamique fiscale positive, optimisations de moyens…
✔️ Enjeux RH : par delà les lignes directrices de gestion , élaborer un vrai projet managérial et construire un triptyque : Projet politique / Projet d’administration / Projet managérial.
▶️ J’ai fait connaître ma disponibilité, comme celle de nombreux autres élus, pour accompagner ce travail, appuyer les démarches de recherche de financement, bâtir un nouveau cadre d’action équilibré entre les 25 communes et la CABA. L’intercommunalité, il ne faut jamais l’oublier, doit être au service des communes, porter les investissements et les services que chacun ne peut assumer seul, répondre aux besoins communs du territoire et de ses habitants.
▶️ Rendez-vous le 1er avril pour le vote du budget 2021.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac