En circonscriptionAuzers et Collandres : la ruralité au cœur.

15 février 20220
🔷🔷 Auzers :
J’ai été très heureux de pouvoir rencontrer Jacques Brisson, nouveau Maire d’Auzers. Entourés de deux conseillères, nous avons partagé les projets, les inquiétudes et les espoirs de cette belle commune de 170 habitants, forte encore d’une vingtaine d’exploitations agricoles, au cœur du triangle Mauriac-Riom-Bort. Avec deux périmètres protégés autour du Château et de la Tour de Marlat, Auzers est doté d’un patrimoine architectural riche qui doit être un facteur de développement.
🔷 Les réalisations récentes :
🔹Transformation du bâtiment de l’ancienne école en salle socioculturelle, atelier d’art et logement locatif.
🔹Réhabilitation de la maison Brudy, à côté de l’auberge, pour créer un logement pour l’exploitant.
🔹Enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques à Veddes.
🔹Travaux de voirie, qui vont se poursuivre.
🔹Travaux d’amélioration de l’auberge communale, dernier commerce du village.
🔷Les projets en cours :
🔹Finalisation de l’opération d’adressage pour laquelle la Poste doit être réactive.
🔹Restauration de la sacristie de l’église (toiture, maçonnerie et menuiserie). Dossiers de demande de financement en cours pour 30k€.
🔹Isolation thermique de l’auberge (toiture, fenêtres et système de chauffage).
🔹Remplacement du tracteur de la commune.
🔹Diagnostic du réseau collectif d’assainissement du bourg avant travaux.
🔷 La grande satisfaction des élus est d’avoir identifié de nouveaux gérants pour l’auberge qui devraient débuter leur activité pour la saison estivale. La Region pourrait encore soutenir les travaux nécessaires à la pérennisation de ce dernier commerce essentiel à la vie du village. Outre la dimension touristique et de services de restauration, ce commerce proposera aussi de la vente à emporter (pizza en particulier) qui sera appréciable.
🔷 Merci à Jacques et à son équipe pour leur accueil et le partage de leurs attentes : relations avec la communauté de communes, services des routes départementales, mise en service de la fibre (prévue d’ici fin 2022), écoute des administrations, préoccupations quant à notre modèle agricole…
Merci pour l’apéritif partagé avec beaucoup d’attentions.
Des échanges qui confirment la nécessité de ces rencontres de terrain, avec l’assurance de mon soutien pour mobiliser les moyens nécessaires à la réalisation des projets.
🔷🔷Collandres:
Retrouver Charles Rodde, entouré d’une bonne partie de son conseil municipal, est un vrai bonheur. Depuis 45 ans, Maire de sa commune de naissance, un des plus anciens du Cantal, Charles partage toujours avec enthousiasme la passion de sa commune et son histoire.
🔷 Nous nous sommes replongés dans le passé minier de Collandre (extraction de diatomées, avec de vraies galeries souterraines, par la CECA, qui a rythmé jusqu’en 1993 la vie de la commune. Au village d’Alberoche, tout le monde a vécu avec la mine qui disposait de cette richesse naturelle de la diatomées d’une blancheur très pure sous une couche basaltique. Nous avons visionné un film qui en témoigne et j’ai eu droit au magnifique et symbolique cadeau d’un « rognon » de roche. Un rognon est un petit bloc minéral arrondi irrégulièrement et enveloppé d’une roche différente (ici rognon de silex entouré de diatomée). Merci encore pour ce présent qui va garder précieusement les feuilles parfois envahissantes de mon bureau.
🔷 Collandres, c’est aujourd’hui 160 habitants, sur 4400 ha, entre 900 et 1600 m d’altitude, qui a compté jusqu’à 50 burons d’estive. 10 explorations sont encore présentes sur la commune qui a une hydrogéologies très riche, avec de nombreuses sources qui alimentent non seulement la commune mais aussi les syndicats de la Sumène et du Font Marilhou en aval. A ce titre, la commune entend garder l’exercice de sa compétence en eau, quitte à créer un syndicats à deux communes si besoin. Nous allons examiner les conséquences de l’adoption de la loi 3DS et de la réflexion départementale avant de décider de la meilleure stratégie.
Le comité des fêtes de la commune est très dynamique avec un rendez-vous mensuel, notamment autour d’un bar associatif, et une grande fête le 7 mai prochain. L’occasion de découvrir cette partie du Cantal que Pierre Soissons qualifie parfois de « plus belle ».
🔷 La commune a subi de gros dégâts l’année dernière suite aux pluies diluviennes, en particulier sur ses chemins d’estimes (estimation de 60k€), mais aussi au niveau des terrains privés en bordure de rivière. Aujourd’hui il convient, suite au classement en catastrophe naturelle que j’avais sollicité, de s’assurer des dédommagements et des conditions de rétablissement du lit de la rivière. Je vais solliciter la DDT en ce sens.
🔷 Si le réseau d’eau de la commune est entièrement rénové, la question de l’assainissement, en particulier de l’assainissement individuel, reste une préoccupation technique et financière. Il faudra réexaminer cette question pour trouver les moyens de financement de cette charge trop importante pour beaucoup d’habitants.
🔷 Les principaux investissements à venir sont :
🔹Les travaux sur les chemins pastoraux suite aux dégâts de l’an dernier,
🔹La poursuite d’un programme de voirie,
🔹L’engagent d’un vaste programme de rénovation des bâtiments communaux : 9 logements locatifs et la salle des fêtes. Un diagnostic va être engagé avant de déposer des dossiers de financement.
🔷 Un grand merci à Charles et à tous ses conseillers pour leur accueil sympathique et l’excellence du café et de la tourte aux pommes.
Mention spéciale à un très beau portrait de Paul Doumer à la Mairie, autour de toutes les photos de nos Présidents de la Veme République.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac