Points de vueA lire et à réfléchir : la remarquable interview de Florent Menegaux, Président de Michelin.

5 janvier 2022
📌 Dans Le Figaro économie du lundi 3 janvier, ce dirigeant inscrit dans la durée, entré chez Michelin en 1997, avant d’en devenir Président en 2019, insiste sur l’importance du dialogue et de l’autonomie. Des valeurs et des attitudes que je crois indispensables dans toute organisation (collectivités, hôpitaux comme entreprises) et dont pourrait utilement s’inspirer le monde politique.
📌 Une approche d’un « management humaniste » que je me plais à saluer et à promouvoir. J’ai voulu partager ce moment rare et précieux d’une vision plus humaine, plus collective, de notre environnement. Cela me semble vivifiant en ce début d’année !
📌Voici quelques enseignements de celui qui a bien voulu accepter de coprésider aussi, aux côtés de Laurent Wauquiez, le conseil de surveillance de #ARAE, l’Agence Auvergne Rhône-Alpes Entreprises, ce qui constitue une chance pour toutes les entreprises du territoire. Ces propos s’inscrivent en outre dans le droit fil de ceux tenus avant lui par François Michelin et Jean-Dominique Senard :
📍Sortir des procédures pour laisser place à la créativité de chacun.
📍Ancrer son action dans la durée et dans le territoire tout en sachant s’ouvrir au monde et aux innovations.
📍Remercier les collaborateurs pour leur résilience et leur engagement, pour chercher des solutions dans un environnement complexe et souvent désorganisé.
📍Fonctionner selon un cycle continu d’un continuum qui existe depuis 130 ans et qu’il convient de prolonger.
📍Donner la plus grande autonomie possible aux entités et aux talents du groupe.
📍Plus d’autonomie favorise l’expression des talents de chacun au sein de l’organisation.
📍Le comité exécutif est là pour s’assurer que les conditions sont réunies pour permettre aux équipes d’être efficaces.
📍La nécessité du lien social ou l’appui du numérique ont pris avec la crise sanitaire encore davantage de relief, bien plus encore que les transformations ou le besoin d’agilité.
📍Le plus important consiste au moins autant à s’acculturer à l’organisation qu’à répondre aux attentes immédiates et opérationnelles.
📍La coconstruction est une méthode mais aussi un état d’esprit.
📍Le maître mot de l’accord sur le télétravail, qui n’est pas accessible à tous, est la flexibilité, 2 à 3 jours par semaine. Pour forger un esprit d’équipe, bâtir une relation de confiance ou stimuler la créativité, le lien physique reste indispensable.
📍Répondre à un Objectif de neutralité carbone à échéance 2050.
📌 Je termine sur une citation de ce capitaine d’entreprise plein d’humilité : « Je ne prends la parole que lorsque je juge que cela peut être utile au débat public ».
Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac