En circonscriptionA la rencontre du conseil municipal de Saint-Flour.

5 juillet 20220
A l’invitation de Philippe Delort, Maire de la ville Sous-Préfecture, j’ai participé à un temps d’échange avec l’équipe municipale de Saint-Flour autour de l’actualité législative, des dispositifs d’accompagnement de la Region et des enjeux de la municipalité.
📍Des enseignements de la loi 3DS aux textes à venir autour du pouvoir d’achat et du PLFR, de nombreux enjeux ont été abordés. De l’exercice de la compétence de l’eau à la situation financière du pays, de la nécessité de poser un diagnostic lucide sur notre situation économique et sociale aux pistes d’actions possibles, nous avons pu échanger de manière franche et directe. Les questions de la santé et de l’éducation, mais aussi de la justice, sont au cœur des préoccupations sanfloraines : situation de l’hôpital, fermetures incompréhensibles de classes, état du tribunal de Sajnt-Flour… Autant de sujets qui doivent être mieux entendus et mieux pris en consideration.
📍J’ai notamment fait valoir à cette occasion ma position exigeante mais constructive vis à vis du nouveau gouvernement qui doit entendre les messages envoyés par nos territoires à l’occasion des élections récentes. J’ai aussi pu développer quelques priorités qui semblent devoir être prises en compte :
❗️Redonner du prix au travail, qu’il convient en outre de libérer, en favorisant une règle du +20 / -20 : celui qui travaille doit avoir la garantie de gagner 20% de plus que les revenus de substitution auxquels il pourrait prétendre, et celui qui refuse de travailler doit perdre 20% de ses revenus de substitution après une période raisonnable à déterminer, tout en gardant une vraie solidarité pour ceux en ont vraiment besoin et font face à des accidents de la vie.
❗️Faire reposer notre système de protection sociale sur d’autres bases que celle du revenu du travail pour le sauvegarder faute de quoi nous n’en aurons bientôt plus les moyens.
❗️Limiter à 20% les effectifs supports par rapport à ceux qui produisent le service public, notamment dans la santé, l’éducation et la sécurité pour retrouver des marges en redéployant des moyens humains devant les personnes, et plus globalement débureaucratiser tout ce qui peut l’être.
❗️Garantir une redistribution de moyens vers les territoires périphériques : 1€ investi en ruralité pour 1€ investi en métropole, plus aucune réduction des services publics et au contraire début de la reconquête (santé et éducation au premier chef), mesures contraignantes pour lutter contre les déserts médicaux, mise à niveau des dotations aux collectivités (un habitant rural vaut autant qu’un habitant urbain, reconnaissance des charges liées au territoire et non à l’habitant).
❗️Accorder une priorité aux mesures en faveur de la jeunesse, chaque fois que des choix sont nécessaires.
📍Les sujets à prendre en compte au niveau de la Region en particulier et des financeurs publics en particulier sont les suivants :
❗️Dossiers en cours à traiter : local de chasse et école de Besserette.
❗️Nouveaux dossiers à prendre en compte : restructuration de la place d’armes, crèche, centre de formation aux métiers du luxe, église Sainte-Catherine et plan de rénovation énergétique des bâtiments communaux.
J’ai assuré la municipalité de la meilleure prise en compte de ces dossiers, au titre des différents dispositifs régionaux actifs : CPER, Contrat Région et Contrat Ville Region.
📍Par ailleurs, nous avons pu évoquer les perspectives ouvertes quant à une meilleure collaboration entre Commune et Intercommunalité dans l’intérêt du territoire et des citoyens. Saint-Flour doit en effet avoir la place qui s’impose au cœur de la communauté, chacun en a pleinement conscience et travaille en ce sens.
📍Enfin, la perspective d’un déplacement au Sénat à l’automne de l’équipe municipale dans le cadre d’un séminaire en projet fait son chemin. Ce sera pour moi un grand plaisir que d’accueillir le conseil municipal de la deuxième ville du Cantal pour un temps de travail et de découverte.
Merci à Philippe et à son équipe pour son accueil et la richesse de l’échange. Avec l’assurance de tout mon soutien.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac