En circonscription🔴 Une journée en terre sanfloraine au contact des élus.

17 juin 20220
Annie Andrieux et une grande partie de son équipe municipale m’ont accueilli de bon matin à Paulhac pour échanger sur les perspectives de la commune (désolé d’avoir omis de prendre quelques photos lors de cette rencontre).
📌 Après des travaux au centre de secours pour le sauvegarder et en suivant la construction de locaux techniques pour la commune, après d’importants travaux d’enfouissement des réseaux et en particulier de la réfection de son assainissement, la commune de Paulhac porte deux projets essentiels au cours de ce mandat :
📍la réfection de l’auberge des Estives pour disposer d’un équipement touristique essentiel à son développement en lien avec les travaux réalisés à Prat de Bouc en particulier,
📍l’aménagement du bourg pour renforcer l’attractivité de la commune.
Ces deux projets sont très lourds pour une commune de la taille de Paulhac, qui dispose d’une école de 40 élèves ce qui est une chance mais aussi une charge, malgré l’éligibilité à la DSR cible depuis cette année. Les financements, en particulier ceux de la Région devront être mobilisés en conséquence pour soutenir ces deux dossiers qui pèsent respectivement 900K€ et 700K€.
📌 Nous avons abordé de nombreux sujets de portée nationale mais dont les déclinaisons s’inscrivent dans notre quotidien local : urbanisme, compétence de l’eau, place du travail et rémunération de celui-ci, biens de section, offre de santé, obligation de scolarisation dans la commune, politique agricole et gestion du foncier…
📌 Merci à Annie et à toute son équipe pour son accueil et son engagement sans faille au service de son territoire et de ses habitants. Je vais veiller à la prise en compte des projets de la commune dans les programmations financières à venir. A très vite…
🔴 #saintflour : lancement du Florus Solatium!
A l’invitation de Monseigneur Noblot, évêque de Saint-Flour, de Didier Boussaroque, Président du Groupe Altitude, et du Chanoine Philippe Boyer, Recteur de la Cathédrale de Saint-Flour, j’ai assisté avec grand plaisir au lancement du Florus Solatium, jambon d’Auvergne IGP affiné à la cathédrale de Saint-Flour.
📌 Cette innovation, après celle de l’accueil de ruches sur le toit de la cathédrale à partir de son autre tour, montre l’engagement de l’évêque en soutien à son territoire, et aux femmes et aux hommes qui créent, innovent, avec une humilité qui suscite le respect et l’admiration. L’ensemble du bénéfice de la vente des jambons soutiendra la restauration des œuvres de la cathédrale par le biais des Amis de la Cathédrale, comme c’est déjà le cas pour la vente du miel de Jérôme Letellier des Ruchers de la Margeride, baptisé « La douceur des chanoines ».
Cette année c’est le tableau du XIXème siècle représentant la Décollation de Saint Jean-Baptiste ainsi que le Ciborium dans le cœur et d’autres œuvres qui seront au fur et à mesure restaurées.
📌 Une visite guidée a aussi permis de mieux découvrir la cathédrale et ses trésors cachés. Outre la visite des deux tours et de La Chapelle principale, nous avons pu découvrir ou redécouvrir le mobilier et les objets liturgiques créés spécifiquement pour la cathédrale de Saint-Flour par Goudji, artiste mondialement connu qui a totalement renouvelé le chœur de la cathédrale avec audace et créativité. J’ai particulièrement apprécié la Sodalite présente dans plusieurs incrustations d’objets sacrés. A découvrir absolument…
📌 Merci à Monseigneur Noblot pour son invitation et son ouverture. Merci à Philippe Boyer pour la force de ses idées, sa capacité de conviction et d’action. Merci au groupe Altitude pour cette innovation et ce mécénat.
Pierrette Beauregard, Maire de Maurines, entourée de trois de ses adjoints et conseillers, m’a reçu en mairie. Le charme de cette commune de l’Aubrac au riche patrimoine naturel, architectural et historique ne peut laisser indifférent.
📌 Les travaux engagés pour réhabiliter la salle polyvalente de la commune sont en cours avec quelques mauvaises surprises entraînant des surcoûts, pour ce projet essentiel qui a déjà été bien financé mais qui va peser dans le budget de la commune. La partie dédié au local de chasse devrait être opérationnelle pour l’ouverture en octobre et la fin des autres travaux est espéré pour cette fin d’année.
📌 Deux dossiers sont en projet et seront prochainement soumis au financement de la Région: la mise en sécurité d’un espace public (mur et clôture), et un programme d’ensemble de valorisation du patrimoine (croix, calcaire, lavoir, four …) et de sa mise valeur autour d’un sentier de randonnée. Ces projets qui vont renforcer l’attractivité de la commune méritent l’attention de tous les financeurs publics.
📌 La compétence de l’eau exercée au sein du SIVU des Vergnes ne devrait pas être remise en cause. En revanche, les contraintes en matière d’urbanisme (PLUI, loi montagne et loi littoral pour cette commune riveraine du barrage de Garabit Grandval) bloquent des dossiers. A noter toutefois que deux permis de construire viennent d’être accordés.
📌 Nous avons fait un tour d’horizon des sujets parlementaires et de l’actualité nationale, avec une attente forte de mesures pour redonner une attractivité au travail afin de répondre aux besoins d’embauche.
📌 Merci à Pierrette et à son équipe pour leur dévouement et leur grande bienveillance.
Plusieurs fois remis, ce rendez-vous en mairie de Neuveglise à l’invitation de sa Maire, Céline Charriaud, a permis de faire un point d’actualité sur l’avancement des travaux de l’école et sur le développement de la commune.
📌 Avec Céline et son équipe : Jeanine Richard, Bernard Maury, Maud Domergue, Pascal Dequin, Jeanine Panafieu, Marie-Noelle Jeminet, Benoit Gras … , nous avons partagé les enjeux de la plus vaste commune d’Auvergne (125km2 et 68 villages ou hameaux).
📌 Avec le syndicat des eaux de Neuveglise, désormais étendu à tout le territoire de la commune nouvelle, Neuveglise sur Truyère peut être rassurée quant la pérennité de sa gestion autonome. Les travaux des nouveaux locaux techniques du syndicat en continuité du centre de secours sont engagés. Un projet de micro crèche doit arriver en 2024 dans les locaux libérés par l’école du bas. La rénovation des aires de jeux est quant à elle engagée, confirmant la vocation d’attractivité de la commune pour l’enfance et les familles.
📌 la politique du logement est une autre priorité municipale. 6 logements sont en cours de travaux par Cantal Habitat avec raccordement au réseau de chaleur et des projets de lotissements dans les 4 bourgs (Neuveglise, Lavastrie, Oradour, Seriers) devraient être débloqués dans le cadre du PLUI. Les conditions du dernier recensement inquiètent quant à la fiabilité des chiffres de la population et les incidences de la suppression de la TH sur la population déclarée ne sont pas neutres. En outre un travail doit être engagé sur la révision des bases locatives pour lequel je solliciterait la DGFIP.
📌 Nous avons ensuite fait une visite du chantier de l’école pour mesurer l’avancée des travaux et déjà la belle impression donnée par le projet.
📌 Enfin, nous nous sommes rendus à la coopérative laitière de Neuveglise qui vient s’ouvrir sa boutique après la réalisation de l’atelier de transformation. Depuis avril elle connaît déjà un beau succès. Merci à Fabrice Biscarat, Président de la coopérative et son collègue, pour leur accueil, la présentation du projet dans son ensemble et leur attention.
La coopérative laitière de la Planèze, située sur la commune de Neuveglise, est née en 1938.
Elle collecte et transforme en Cantal le lait de 22 exploitations agricoles adhérentes, soit 6,5 millions de litres par an. Une partie de la production est vendue en direct dans le magasin d’usine avec d’autres produits locaux dans un cadre de grande qualité.
Rendez vous à l’automne pour l’inauguration.
📌 Merci à Céline et à tout son conseil, mais aussi à Fabrice et aux coopérateurs pour leur accueil et leur engament dans le développement local de cette commune dynamique et pleine de projet pour continuer à developer son attractivité de service et de production.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac