En circonscriptionRencontres en Châtaigneraie cantalienne avec les Maires.

20 juin 20220
Gérard Troupel m’a fait partager son action, active et pleine d’humanité depuis qu’il a été élu Maire voilà deux ans, après plusieurs mandats de conseillers.
📌 Nous avons visité l’appartement en cours de rénovation au rez-de-chaussée de l’ancien presbytère qui a fait l’objet d’un bel accompagnement public. Plusieurs travaux ont été réalisés pour fiabiliser la gestion de l’eau en régie communale et d’autres sont encore à programmer avec un attachement réaffirmé pour cette gestion communale.
📌 D’importants travaux ont été réalisés à l’église et ceux de la Chapelle Notre-Dame du Puy Rachat vont suivre, avec déjà l’engagement de la Region et de la Fondation du pattimoine. Ce superbe lieu de promenade, au bout d’une magnifique allée, est un des hauts lieux d’attractivité de la commune. Plusieurs chemins de randonnée viennent compléter l’offre d’animation.
📌 D’autres investissements sur les voies communales, l’enfouissement des lignes électriques et des eaux pluviales sont aussi programmés pour les années 2022 et 2023 avec toujours une gestion saine en « bon père de famille ». La commune a une inquiétude avec une grange classée appartenant à un privé en cœur de bourg qui n’est pas entretenu et menace ruine. Des contacts ont été pris avec le prioritaire qui malgré un bel accompagnement financier n’a pas engagé les travaux et ceux-ci ne peuvent que s’amplifier avec le temps. Des contacts doivent être poursuivis pour trouver une solution à cette situation qui nuit à l’harmonie d’ensemble du bourg et à la sécurité.
📌 Nous avons aussi bien sûr abordé de nouveau la question de la fibre dont la commune avec celle de St-Etienne-Cantales, voisine, ne bénéficiera pas d’un 2022. Elle sera prise en compte dans le nouveau programme qui doit permettre une couverture à 100% d’ici fin 2025. D’ici là, une aide financière peut être accordée à ceux qui voudrait se raccorder au haut débit via une parabole pour faire face à l’investissement. enfin, nous avons évoqué la nécessité de relancer au niveau de communauté et communes la commercialisation de la zone d’activité en bordure de la RD120.
📌 Merci à Gérard pour son investissement toujours bienveillant et plein de modestie en faveur de sa commune et de ses habitants. Avec l’assurance de tout mon soutien. Une pensée pour Jacqueline Combret, première adjointe , qui n’a pu assister à notre rendez-vous suite à un accident dont a été victime son époux. Prompt rétablissement à lui.
Merci à Marie-Paule Bouquier Cassagne, Maire, et à Jean-Paul Tierle, conseiller, pour leur accueil amical en mairie de Vitrac.
📌 La commune connaît une belle dynamique avec l’installation de jeunes (artisans, agriculteurs, habitants…) qui montre l’attrait du territoire, notamment pour un public du sud ou originaire de la commune. La commune qui dispose d’une école en RPI avec Marcoles et de plusieurs services offre un cadre de vie très agréable. La vie associative est aussi dynamique autour en particulier de la « nuit du Drac », des « Troupeaux de bâches » – exposition de photos sur bâche cette année sur le thème de la fête – …
📌 Les projets en amorce concernent :
📍la halle mitoyenne à la salle polyvalente pour organiser des marchés de pays,
📍la rénovation énergétique de la salle polyvalente,
📍et d’autres travaux plus classiques à conduire.
La Region pourra soutenir ces projets qui seront examinés dans la future programmation.
📌 Nous avons aussi largement échangé sur les enjeux nationaux qui touchent notre pays avec toutes leurs répercutions locales. En particulier, la question de la crise démocratique que nous traversons et qui appelle à un sursaut. La commune est aussi très attachée à l’exercice de sa compétence « eau et assainissement » qu’elle entend bien conserver d’une manière ou d’une autre.
📌 Merci à Marie-Paule et à Jean-Paul pour leur accueil et la qualité de notre échange. Vitrac peut compter sur mon soutien pour faire prospérer ses projets.
C’est toujours un réel plaisir de retrouver Géraud Meral, Maire de Roannes-Saint-Mary. Entouré de plusieurs conseillers : Jean-Claude Bourgade, Nathalie Sallard, Michèle Fel et André Gaston, nous avons pu aborder l’actualité nationale qui ne manque pas d’inquiéter et les enjeux de la commune.
📌 Les travaux de la salle multi-activités s’achèvent bientôt, après la réfection complète de l’école. Ces projets nécessitent que cette commune de 1200 habitants puissent bénéficier de possibilités de développement au titre de l’urbanisme. Le PLUI comme la mise en place du ZAN inquiètent cette commune dynamique qui doit disposer de capacités foncières pour répondre à son attractivité. Nous avons évoqué les différentes pistes mobilisables à cet effet.
📌 La commune porte aujourd’hui plusieurs projets autour de son offre commerciale. Face à la fermeture d’établissements (café – restaurant) et de la boulangerie. Un projet de reprise de cette dernière existe et pourrait reposer sur deux professionnels. Par ailleurs, le rachat du bâtiment Charmes devrait permettre à la commune de réaliser des travaux et de proposer à un professionnel de rétablir un lieu de vie en cœur de bourg: bar-restaurant. La Region doit pouvoir soutenir ce projet au titre du dernier commerce, mais aussi sans doute dans le cadre du contrat Région.
📌 Un projet de développement photovoltaïque sur plusieurs bâtiments communaux pour permettre prioritairement une autoconsommation est en réflexion pour répondre à l’enjeu énergétique. A terme des besoins devraient aussi être pris en compte au niveau de la station d’épuration.
📌 Outre la vie locale dynamique déjà en place autour du réseau associatif et en particulier du club se pétanque qui nous a accueilli pour nous désaltérer alors que les bénévoles préparaient le concours du soir, un projet de forum autour des produits agroalimentaires locaux est en gestation. Il s’agit de proposer un rendez-vous autour des obligations imposées par la loi Egalim2 autour des circuits courts en restauration collective, pour en faciliter la mise en œuvre. Un rassemblement qui aurait du sens et pourrait voir le jour en octobre prochain.
📌 Merci à Géraud et à son équipe pour son accueil amical. Ce fut aussi l’occasion d’échanger autour de préoccupations nationales et en particulier de la situation de nos finances publiques. Nous nous retrouverons très vite pour concrétiser certains engagements en faveur de la commune.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac