En circonscriptionVisites à Murat et à Cézens, au coeur du massif cantalien.

23 février 2021
Murat : cœur battant du Cantal,
Cézens : des projets devant.
… Après midi sur le terrain auprès d’élus engagés et volontaires en ce lundi 22 février.
🟦 Gilles Chabrier et son conseil m’ont accueilli en mairie de Murat et sur le chantier d’aménagement du cœur de ville pour partager les projets de cette commune, véritable noeud névralgique du Cantal, et l’ambition pour son territoire : accessibilité et cadre de vie.
🔹Nous avons ainsi pu aborder les dossiers de requalification de la place du Planol et des tranches à suivre jusqu’à la place de la mairie, de l’aménagement de l’Hôtel de Ville et de la Halle, de la Maison de la faune, de l’hôpital local, du lycée professionnel, de l’emploi, du contournement routier, de l’assainissement, de l’opération vitrine et de dynamisation commerciale, de l’accueil de nouvelle population (lotissements, OPH…).
🔹Avec ses 2000 habitants, la « commune nouvelle » de Murat, qui est une parfaite réussite, permettant notamment de donner à cette commune une surface foncière lui permettant de se développer, doit répondre à de nombreuses exigences de centralité. A ce titre, ses labellisations : petite cité de caractère, ville et métiers d’art, petite ville de demain, lui permettent d’accéder à des programmes à effet de levier essentiels au financement de ses investissements.
🟦 Philippe de Laroche, maire de Cézens, est pleinement engagé avec sa nouvelle équipe dans les projets de sa commune qui a besoin de lisibilité : mettre un terme au risque d’implantation d’éoliennes contre la volonté de la commune qui bloque le développement de cette commune agricole et touristique. La contribution de notre Région à l’accroissement de l’énergie verte n’a pas besoin d’un l’éolien qui condamne nos paysages et semble trop souvent répondre à une vision de sous développement.
🔹Au-delà de cette question essentielle, trois projets mobilisent les élus municipaux pour le mandat qui s’ouvre : l’assainissement, la transformation de l’ancienne école en grand gîte et l’extension du cimetière. Le premier et le troisième doivent trouver des réponses financières dans les programmes classiques de l’agence de l’eau, de la DETR et du Département. Le deuxième doit rentrer dans le volet touristique du CRTE et du CAR2.
🟦 Un grand merci pour l’accueil de ces élus engagés et déterminés pour faire avancer leur commune. Volonté de nouer un véritable contrat de confiance avec nos territoires ruraux qui sont notre avenir.
Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac