En circonscriptionRencontres communales sur le terrain : Anglards-de-Saint-Flour, Roffiac et Celoux.

23 mai 20220
C’est avec un réel plaisir que j’ai répondu à l’invitation de Roland Brunel, Maire, qui m’a accueilli dans sa commune en pleine croissance démographique (elle est en effet passée de 360 à 420 habitants au cours de ces dernières années), accompagné de son adjoint Guy Clavilier. Merci à eux.
👉 Nous avons pu évoquer les enjeux principaux de la commune et ses projets. Le premier enjeu de la commune, en lien avec sa dynamique démographique, porte sur la question de l’eau. La topographie de la commune, entre Ander et Truyère, mais aussi avec la contrainte de l’autoroute, ne facilite pas les interconnexions avec Ruynes et Saint-Georges en particulier et nécessite l’identification de ressources propres sur la commune pour répondre aux besoins de celle-ci. Il convient d’avancer rapidement en ce sens après avoir démontrer les limites de l’interconnexion.
👉 La dynamique du RPI en place avec Vabres au niveau de l’école, 48 élèves au total, nécessite pour 2022 ou 2023 l’affectation d’un troisième poste d’enseignant afin de répondre aux besoins. Le dialogue est engagé avec la Dasen pour y parvenir. Je souhaite bien sûr que cela aboutisse au moins à la rentrée 2023 et y contribuerai de manière positive.
👉 En cohérence avec les deux sujets précédents, la commune entend offrir des terrains à bâtir, ce que le PLUI en place lui permet, répondant à un aménagement de liaison à l’entrée du bourg. Il s’agit du projet phare de la commune qui pourrait aussi accueillir l’atelier municipal sur ce terrain.
La commune conduit également un programme de voirie communale et souhaite que le Département engage un élargissement de la voie sur la RD350 au Pouget. Je saisirai en ce sens le Président du conseil départemental.
👉 La commune d’Anglards est aussi riveraine du barrage de Garabit Grandval et compte beaucoup sur les perspectives de classement du site tant au niveau de la vallée de la Truyère que du Viaduc de Garabit pour renforcer encore son attractivité. Le projet d’aménagement des abords, avec notamment la réalisation d’un parking, conduit par la communauté de communes est important, de même que la sécurisation du chemin de la Bise et des conditions d’usage de la rive à cet endroit.
Le sujet de l’enfouissement des lignes moyennes et basses tensions, en lien en particulier avec RTE, sur le site est bien engagé pour renforcer encore la mise en valeur du site.
Avec la reprise en cours des deux hôtels du site : le Garabit Hotel et le Panoramic, par deux investisseurs privés, de nouvelles perspectives de développement s’ouvrent. J’ai pu rencontrer dans ce cadre Abdou Hajfani, investisseur dans plusieurs établissements hôteliers cantaliens, que je dois voir plus longuement prochainement, après avoir aussi échangé il y a quelques temps avec José Brunet, autre investisseur sur le secteur.
👉 Merci à Roland et à Guy pour leur accueil et leur mobilisation au service de leur commune qui jouit aussi d’une belle dynamique associative.
👉 Toute l’équipe du conseil municipal, ou presque, m’a reçu à Commune de Roffiac autour de la Maire Ghislaine Delrieu : Murielle Benezit, Magali Martres, Emmanuel Rey, Julien Loubeyre et Thierry Cussac. Nous avons pu faire un tour de la commune pour mesurer sur place l’avancée de plusieurs chantiers : église, passe à poisson… et la perspective de plusieurs projets : extension de la zone pavillonnaire, réhabilitation en habitation du bâtiment de l’ancienne cantine….
👉 Les travaux à l’école ont aussi apporté une réelle amélioration des conditions d’accueil des élèves du RPI Roffiac – Andelat, et en particulier de leur sécurité.
👉 La priorité immédiate de la commune pour 2022 est d’obtenir l’engagement de l’Etat au titre de la DETR pour le financement des travaux du bâtiment qui accueillait l’ancienne cantine. Ce beau bâtiment, en continuité de l’église et de la tour, mérite une réhabilitation de qualité et fera le bonheur de ses futurs occupants. La Region pourrait cofinancer ce projet au titre du Bonus Relancé. Je vais m’employer à faire avancer les réponses pour permettre la réalisation rapide de ce projet.
👉 Le PLUI autorise l’extension de la zone pavillonnaire déjà aménagée, même s’il conviendra d’étendre encore un peu le cadre réglementaire actuel. C’est une nécessité pour la commune de plus de 600 habitants, qui suscite beaucoup de demandes en matière de logement au regard de sa proximité avec Saint-Flour et de son attractivité.
👉 La commune a aussi plusieurs projets autour de la voirie, de l’amélioration de sa station d’épuration pour réduire les eaux parasites, de l’acquisition d’un tracteur et encore bien d’autres idées en cours de maturation au sein de l’équipe municipale qui œuvre dans le collectif.
👉 La question de la source de la Naute a aussi occupé une partie de nos échanges. L’ancienne municipalité avait tout fait pour la préserver et la nouvelle voudrait la remettre en exploitation. Rappelons que c’est l’ARS qui avait contraint à cette fermeture lors des travaux routiers du contournement de Roffiac. Toutes les précautions ayant été prises par le Département pour préserver la source de tout risque de pollution d’hydrocarbures, avec le recul qu’on possède désormais et au regard des enjeux de ressources en eau, il pourrait être étudié les conditions d’une possible remise en service de cette ressource en complément de l’interconnexion mise en place avec Saint-Flour. Je solliciterai en ce sens le Préfet.
👉 Enfin, la question de la Narse de Nouvialle pour laquelle j’ai pu réaffirmer ma position de clarté auprès du conseil, et le sujet des gens du voyage avec en particulier la question des terrains familiaux et de la gestion du grand passage, en complément de celle de l’aire de la Touette, ont aussi occupé nos échanges face aux préoccupations que cela peut faire naître chez les élus municipaux. Un point de droit touchant aux obligations des communes dans la cadre de la mise en œuvre du schéma départemental d’accueil des gens du voyage et de l‘exercice de la compétence communautaire doit être vérifié pour répondre à la commune. Je vais m’employer à le faire dans les meilleurs délais.
👉 Merci à Ghislaine et à toute son équipe, pour leur accueil convivial et leur volonté de faire avancer les projets de leur commune. Nous avons conclu nos échanges autour d’un verre de l’amitié et de quelques mets forts sympathiques.
👉 Même si nous avons évoqué quelques enjeux communaux, et en particulier le financement des travaux à venir au village de Loudieres, cette rencontre amicale avec Frédérique Buchon était plus personnelle et concernait surtout les projets d’investissements de l’entreprise familiale de menuiserie.
👉 Le bel outil de production en place, fruit d’un travail acharné et d’un investissement de tous les instants de son époux Rémy, va être encore complété par deux équipements : une unité de vernis pour la finition des portes et des meubles, et un système de chauffage bois utilisant les déchets de l’activité, necessigant une chaudière particulière du fait de la valorisation de chutes pas toujours sèches. Le silo et les équipements de distribution sont déjà en place, il reste à investir sur la chaudière qui permettra aussi bien sûr de chauffer l’unité de vernis.
👉 Je vais regarder comment la Region et l’Etat au titre de ses appels à projets peuvent soutenir cet investissement conséquent pour cette belle entreprise familiale.
👉 Merci encore à Frédérique, toujours aussi active et engagée que ce soit pour la commune , l’entreprise ou son implication au sein de Groupama, pour son accueil amical et chaleureux. Rémy était malheureusement retenu par un chantier de charpente à Saint-Poncy. Ce sera pour la prochaine fois

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac