Au SénatRejet du PLF 2023

15 décembre 2022

🏛️💶🏛️ Dernière séance budgétaire au Sénat : Non adoption de la loi de programmation des finances publiques et rejet du PLF 2023.

👉 Après la CMP (Commission Mixte Paritaire) non conclusive sur le projet de loi de programmation pluriannuelle de nos finances publiques pour cause de trajectoire insuffisamment ambitieuse d’amélioration de nos comptes publics, nous avons rejeté en séance publique le projet de loi de finances pour 2023 adopté à l’Assemblée Nationale avec le 49-3.
L’absence de loi de programmation est de la responsabilité du Gouvernement qui, privé de 49-3 sur ce texte et sans majorité, n’accepte pas les efforts nécessaires des administrations centrales qui doivent devenir aussi vertueuses que les collectivités territoriales. Cela va affaiblir encore la voix de la France à l’échelle européenne, déjà bien diminuée en étant le dernier élève de la classe à envisager un retour sous les 3% de déficit !

👉 Trop peu d’avancées adoptées au Sénat ont été retenues par le Gouvernement. Le Rapporteur Général du budget Jean-Francois Husson, comme le Président de la commission des finances Claude Raynal, l’ont souligné auprès du ministre des comptes publics Gabriel Attal. Le soutien aux entreprises comme aux collectivités locales est insuffisants, alors que nous continuons à dépenser l’argent que nous n’avons plus. Je l’ai moi aussi fait valoir.

👉 J’adresserai en début de semaine prochaine un courrier aux communes du Cantal pour les informer du contenu de ce PLF 2023 qui pose un vrai problème démocratique : adopté sans débats ou presque à l’Assemblée via le 49-3 (qui devrait encore être utilisé ce week-end pour son adoption finale) et sans rien retenir ou presque des 160 heures de débat et des plus de 3000 amendements examinés au Sénat. Par-delà le fond qui apporte des réponses de protection indispensable face à l’inflation, mais qui ne répond pas aux enjeux des besoins d’investissement de notre pays en particulier, la méthode verticale n’a pas changée. Cette absence d’écoute du pays est incompréhensible au regard des inquiétudes et des difficultés grandissantes que rencontrent le pays et nombre de nos compatriotes.

👉 J’intervenais au nom de mon groupe pour explication de vote dans la discussion finale, concluant au rejet du texte sans nouvel examen au regard de l’attitude du Gouvernement.
🎥 Retrouvez-la dans la vidéo jointe.

👉 Et maintenant direction Lyon pour la session du Conseil régional #auvergnerhonealpes.


Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac