En circonscriptionMauriac et Pleaux : Forum des associations, rencontres avec les élus.

8 septembre 20220
👍 Le premier week-end de septembre est désormais le rendez-vous de la vie associative dans notre pays pour faire connaître à chacun l’offre existante sur son territoire. Ainsi ce week-end plusieurs forums des associations avaient lieu dans le Cantal à #arpajonsurcere, #massiac ou #mauriac et dans bien d’autres communes encore.
👉 J’ai eu plaisir d’assister au lancement du forum à Mauriac ouvert par Edwige Zanchi, Maire de la ville. Ce forum témoigne de la vie associative très riche de Mauriac qui compte de très nombreuses associations et beaucoup de bénévoles engagés au service des autres.
👉 C’était aussi l’occasion de saluer les investissements réalisés ou en cours au niveau de la commune sur les équipements sportifs : salle André Thivet, terrains de sport, city park…
Un grand bravo à la municipalité et à toutes les associations mauriacoises.
👍 #mauriac : rencontre avec le conseil municipal (les débats ont été si vivants, puis l’orage violent survenant nous ayant sans doute perturbé, j’ai omis de faire une photo autour de la table du conseil… mes excuses !).
👉 A l’invitation d‘Edwige Zanchi, je me suis rendu ce lundi soir à une rencontre d’échanges et de débats avec le Conseil municipal de Mauriac, sous-préfecture du Cantal.
👉 Étaient présents :
Georges ALBESSARD, Elisabeth BALADUC, Maryse BONNET, Jacqueline BORNE, Andrée BROUSSE, Béatrice CARTAYRADZ, Olivier PRAT, Sabine RIVET, Cyrille ROLLIN, Jacqueline RAYMOND, Raymonde THESSANDIER, Jean Jacques VAISSIER , Gérard VIOLLE et Edwige ZANCHI.
👉 Nous n’avons pas directement abordé les dossiers de la commune et leurs financements, mais avons engagé un large débat autour de la vision du développement de la ville à 10 – 15 ans.
👉 Mauriac a l’ambition légitime de relever le défi de l’attractivité et de la démographie. Elle peut le faire, et a déjà commencé à le faire avec cette nouvelle équipe municipale (plusieurs signes visibles en témoignent), à partir de ses richesses : son agriculture et sa valorisation, son équipement commercial qui rayonne, son offre de services pour tout le territoire, son patrimoine et ses attraits touristiques… Elle peut aussi le faire en se positionnant sur des créneaux émergents : les métiers de l’eau (qu’il faut reconquérir), des métiers du service, des secteurs émergents dans lesquels elle peut être « premier entrant ». Elle peut enfin le faire en priorisant une action forte par exemple au niveau du tourisme (offrir une découverte et une promesse nouvelle, autour d’un revu et d’un projet répondant aux aspirations actuelles, avec la mise en place d’une agence réceptive par exemple) ou autour d’un autre secteur à identifier.
👉 Quelques conditions sont à améliorer pour répondre à ces enjeux : désenclavement routier vers la Corrèze (j’ai rappelé l’histoire et mes engagements en la matière) pour améliorer l‘accès à l’A75 et retrouver une continuité territoriale perdue lors de la construction des barrages, maintenir un tissu de services publics a minima au niveau existant voire en amélioration (rappel des enjeux autour du lycée et des formations, avec synergies à créer avec la MFR…, mais aussi des investissements déjà soutenus à l’hôpital), exiger l’attribution des moyens nécessaires à la conduite des projets ambitieux d’une sous-préfecture et à ses charges de centralité (première étape franchie avec l’inscription pour la première fois de crédits au CPER en faveur de l’aménagement du cœur historique de la ville).
👉 Il faut aussi faire preuve de patience (les projets sont toujours trop longs à sortir) et de persévérance (du temps est nécessaire pour que chacun perçoive les transformations engagées). Beaucoup d’énergie est nécessaire pour « mettre la roue en mouvement », ensuite elle roule seule ou presque… Pour cela des symboles doivent être visibles (rénovation de la Mairie par exemple, mise en place d’un nouveau visuel …), et des actions concrètes conduites par le public doivent être poursuivies par le privé : modernisation et accroissement de l’offre commerciale, offre de restauration, emploi et formation, rénovation du parc de logement privé…
👉 Les idées sont nombreuses pour répondre à ces enjeux et doivent d’abord partir du terrain pour conduire un projet qui ait du sens, réponde à l’identité propre à Mauriac, mais aussi à une image renouvelée, modernisée qui permette d’être attractif.
Je suis confiant dans la capacité de nos territoires, de ce territoire, à se développer car il possède toutes les valeurs aujourd’hui recherchées et n’a en rien été dégradé.
👉 L’animation, le dynamisme associatif comme on l’a vu plus haut, le sport, la culture, le patrimoine, constituent de vrais atouts. Comment proposer un nouveau récit à ceux qui voudraient faire étape à Mauriac, une sorte de « bloc-note » de Mauriac, pour paraphraser le grand écrivain homonyme !
👉 Merci à Edwige et à son équipe municipale pour cet échange parfois vif, toujours vivifiant, et dont on sort avec un optimisme de la volonté encore renforcé. Comme je l’écrivais hier dans ma #NL20 en citant Cioran : « Espérer c’est démentir l’avenir ».
A très bientôt pour soutenir vos projets!
👉 Rapide passage en mairie de Pleaux pour faire le point sur la déclinaison du plan d’action de la municipalité et les projets en cours, avec David Peyral, Maire de La commune.
👉 Traverse du bourg, aménagements d’équipements de services, réflexion autour de l’école, renforcement du tissu commercial, travail sur les circuits courts… la liste est longue des projets déjà conduits par la municipalité en réponse à sa vision du développement visant à conforter le rôle de bourg centre de Pleaux et d’accueillir de nouvelles populations en misant sur l’innovation et le collectif. J’aurais l’occasion d’y revenir lors d’un prochain déplacement.
👉 Nous avons aussi évoqué le sujet essentiel du développement économique, assis sur une approche nouvelle de l’entreprise et de la TPE en particulier. Des projets existent et peuvent encore prendre une dimension accrue grâce à une vision nouvelle de notre modèle économique qui doit dépasser la profitabilité pour répondre à des aspirations plus profondes de chacun. J’espère que nous parviendrons à faire prospérer ces idées, renforçant la « raison d’être » de l’entreprise, offrant à chacun davantage de liberté et générant un nouveau modèle de développement plus vertueux, plus frugal.
👉 Merci à David pour son investissement et son engagement sur tous les fronts, pour renforcer l’attractivité de Pleaux. Action de toute une équipe municipale saluée par un reportage sur TF1 au mois d’août.
Bravo!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac