En circonscriptionJournée de terrain au pays de Saint-Flour (bis) : Ussel, Valuejols, Coltines.

6 mai 20220
Nadine Janvier, Maire, et son adjoint Bernard Niocel, m’ont reçu en mairie d’Ussel pour prolonger les échanges que nous avions déjà pu avoir il y a quelques mois.
📌 Le Réseau Éducatif Territorial (RET) mis en place avec Coltines et Valuejols, est au cœur des enjeux de la commune qui a perdu un poste à la rentrée 2021. Il est essentiel de conforter et de développer notre réseau d’écoles qui permet d’enrichir l’offre éducative et de dynamiser le territoire. Les familles ont d’ailleurs particulièrement bien joué le jeu à sa mise en place.
📌 Les dossiers en cours sur la commune ou en projet sont les suivants :
📍Travaux à l’église inscrite : fin des aménagements intérieurs et travaux à prévoir au porche et au niveau des objets mobiliers. Le coût reste consequent surtout pour la partie non protégée (64k€) pour laquelle des financements régionaux pourraient être recherchés.
📍Travaux de voirie et d’assainissement pour réhabiliter les réseaux ont été engagés et financés. Un investissement est à venir sur la station d’épuration. L’attachement à la compétence « eau » assurée aujourd’hui par un syndicat attend d’être confirmé pour l’avenir.
📍Projet de lotissement en cours.
📌 La commune souhaite conduire un important projet pour rendre accessible et plus confortable la mairie. A ce titre, elle souhaite acquérir les bâtiments de la communauté de communes situés juste en face de l’école et de la mairie actuelle et qui abrite déjà l’agence postale communale. Ces locaux étaient ceux de l’ancienne communauté de communes de la Planèze avant la fusion des communautés de communes du pays de Saint-Flour. Ils sont aujourd’hui peu occupés sinon pour du stockage. La discussion est ouverte avec la communauté et il apparaît bien sûr opportun qu’elle puisse aboutir plutôt que de contraindre la commune à construire un nouveau bâtiment sur une parcelle voisine. Cela permettrait bien sûr de maintenir le centre de loisirs à l’étage de ce bâtiment qui constitue un service précieux pour les familles du secteur.
📌 Nous avons aussi évoqué le contexte économique et les conséquences pour les entreprises (plus de 120 emplois dans les deux principales entreprises de cette commune de 490 habitants), mais aussi la perspective du contournement d’Ussel qui ne fait pas l’unanimité et pour lequel la commune attend des informations du Conseil départemental. Ce projet doit être remis dans une double perspectives : le transfert potentiel de la RN122 suite au vote de la loi 3DS et la question plus globale des aménagements routiers à partir de Murat.
📌 Merci à Nadine et à Bernard pour cet échange constructif et franc.
Christophe Vidal, Maire, m’avait invité de longue date à lui rendre visite dans sa commune de 580 habitants, cœur de service de la Planèze, entre 1000 et 1200 mètres d’altitude.
Entourés de ses adjoints Bernard Auriere, Benoît Alinc et Dominique Lafon, nous avons partagé les orientations et les projets de la commune qui a la chance de disposer d’une offre médicale complète, d’une école de 50 enfants et de plusieurs commerces.
📌 Le grand projet de la commune est celui de la réhabilitation de l’immeuble « Triniol » en vue de la création de logements seniors et de locaux périscolaires. Il s’inscrit en complémentarité des investissements de la communauté sur la Maison de Santé. Ce projet, très lourd pour la commune (1,4M€) a déjà été pris en compte par l’Etat au titre de la DETR et doit bénéficier de financements complémentaires, et notamment du Contrat Region. Le dossier est en cours d’examen pour être accompagné. Je vais le suivre avec une attention particulière.
📌 Le sujet de la Narse de Nouvialle, sur lequel j’ai réaffirmé ma position, constitue le premier sujet de préoccupation de la commune. Le recours engagé contre le schéma des carrières est un de éléments d’un dossier complexe aux multiples impacts. Les conditions d’exploitation des prairies sensibles en est aussi une composante. L’agriculture reste en effet un élément vital pour la commune qui compte 35 exploitations.
📌 « Valu » dispose encore de capacités à construire conséquentes avec des choix à opérer au niveau de assainissement et la volonté de garder la maîtrise de sa ressource en eau qui est une rischesse. Plusieurs logements locatifs sont proposés sur la commune qui entend bien garder son dynamisme associatif et de services pour attirer des populations nouvelles.
📌 Un diagnostic énergie a été engagé sur l’ensemble des bâtiments communaux et après le choix de la géothermie pour la résidence seniors, une réflexion est en cours pour couvrir le marché couvert en photovoltaïque avec une auto consommation déportée si possible.
📌 Merci à Christophe et à ses collègues pour la qualité et la convivialité de leur accueil. Nous partagerons d’autres rendez-vous à « Valu » en particulier autour des grandes foires que sait organiser la commune.
Didier Amarger, Maire se Coltines, m’avait invité à une rencontre pour me présenter sa commune et partager ses projets. J’y ai répondu avec grand plaisir.
Plusieurs adjoints et conseillers étaient présents pour l’occasion et je les en remercie. J’ai en particulier retrouvé avec plaisir Christine Francon et Patrick Bertrand, et fait plus ample connaissance avec Marc Chopy, Stéphanie Chaumeil et Chrystele Espagne.
📌 Coltines est une commune dynamique qui dispose de nombreux services, de gites communaux, d’une auberge communale, de nombreux équipements publics, d’un bar-épicerie et de plusieurs artisans implantés sur la commune. Son école, désormais intégrée dans le RET ci-avant évoqué, fait l’objet d’une grande attention de la part de l’équipe municipale pour la conforter. La présence de Chantatisa, foyer et centre d’hébergement au cœur de la commune, est aussi une véritable chance pour la commune. Avec 110 lits, 12 ETP, 15.000 nuitées réalisées, c’est équipement essentiel pour tout le territoire. J’avais déjà eu l’occasion de m’engager pour soutenir les travaux de restructuration du foyer, désormais réalisés.
📌 Parmi les projets de la municipalité qui a dû faire face à plusieurs urgences depuis son élection, et notamment au niveau de la voirie communale qui nécessite des moyens importants inscrits dans la durée, figurent :
📍La réhabilitation des gîtes communaux qui représente un investissement de 500k€ que la commune ne peut pas engager pour l’heure au regard de son montant.
📍La traversée de Coltines selon des préconisations en cours d’études au niveau du CIT.
📍Les travaux engagés au niveau de la salle polyvalente pour traiter à la fois la toiture et la rénovation énergétique. Un dossier doit être déposé au titre du Bonus Ruralité de la Région pour compléter le financement, notamment suite aux surcoûts générés par les questions de sécurité incendie et au désamiantage qui n’avait pas été anticipés.
📍Des travaux de réfection de la piscine, d’amélioration du cadre de vie et au titre du petit patrimoine.
📌 La commune a décidé, afin de se doter de ressources propres durables et dans le respect de l’activité agricole, de s’engager dans la réalisation d’un parc photovoltaïque au sol sur des terrains communaux aux abords de l’aérodrome, sur une surface de 15ha. Un élevage ovin libérera une surface équivalente sur des biens de sections aujourd’hui occupés afin d’utiliser cette surface exploitable sous les panneaux photovoltaïques. Cela libérera ainsi une surface équivalente pour les autres exploitants agricoles. Le partenaire « EDF ENR Panneaux solaires » a déjà des partenariats avec la professions agricoles au niveau national et en outre implantera les panneaux sans mettre du béton dans le sol. Le dossier a fait l’objet d’une large consultation locale et pourrait aboutir d’ici 2024. La question de la répartition de l’IFER entre commune et communauté doit faire l’objet d’un nouvel examen législatif pour être plus équitable. Cette fiscalité s’ajoutera à la redevance perçue par la commune. Ce projet qui répond aux engagements de transition énergétique dans laquelle notre pays est engagée, est aussi un moyen durable et non « polluant » de répondre aux enjeux de notre territoire ensoleillé !
📌 Nous avons enfin échangé sur les questions touchant aux rats taupiers, au PLUI et aux biens de section, avant de terminer sur des considérations plus nationales mais qui sont aussi dans notre quotidien.
📌 Merci à Didier et à toute son équipe pour ce temps d’échange qui en appelle d’autres. Félicitations à eux, comme à tous les élus municipaux, pour leur engagement au service de leur commune et de leurs concitoyens.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac