En circonscriptionActif et motivé dans le Cantal !

22 décembre 20200
Paupérisation, Emploi, Jeunes : les priorités de cette fin d’année pour éviter le découragement !
☃️ Avant des fêtes à nulle autre pareille, avant des vœux qui devront être plus que jamais des engagements plutôt que des souhaits, notre calendrier de l’avent n’est guère réjouissant.
✔️ Les plus précaires n’ont jamais été aussi nombreux, plus de 10 millions. Des initiatives doivent être prises en leur direction, j’aurais l’occasion de publier dans ma newsletter du mois de janvier des propositions en ce sens,  en réponse à une sollicitation reçue et à une absence de mesures réelles en leur direction dans le plan de relance du gouvernement.
✔️ Des menaces pèsent sur l’emploi malgré les indispensables mesures d’exception mises en place. C’est vrai dans tous les secteurs victimes de fermeture administrative bien sûr. Cela commence à être vrai dans certaines entreprises industrielles qui activent des P.S.E (Plan de Sauvegarde de l’Emploi).
Avec Vincent Descoeur, nous étions en visioconférence avec les responsables de Qualipac ce vendredi pour nous en inquiéter et avoir des réponses aux questions légitimes que cela pose sur le bassin aurillacois. Mardi, j’échangerai de nouveau avec le maire d’Ydes pour faire un point sur les incidences éventuelles de la reprise de Lapeyre. Ce vendredi, un échange très constructif avec la fédération du B.T.P a permis de faire un point sur les besoins et les attentes de ce secteur si important pour le Cantal.
✔️ Lundi, j’ai rencontré la Directrice Académique des Services de l’Education Nationale pour faire un point sur les conditions d’enseignement dans notre département et en particulier au niveau de la santé des élèves de primaire.
▶️ Tous ces sujets et bien d’autres, notamment la santé psychologique de tous et la situation des jeunes qui doit concentrer tous nos efforts, sont des conséquences de la crise sanitaire que nous traversons et qui ne cessent de nous inquiéter. Pourtant rien ne serait pire que de céder au découragement, tant les raisons qui pourraient nous y conduire sont nombreuses. Surtout évitons la résignation !
▶️ Comment ? En trouvant en soi le courage, la volonté, la motivation, la « niaque », pour créer les conditions pour que le meilleur se réalise pour soi et pour les autres. La vaccination est une perspective pour se dire : « vivement après demain » car demain, les premiers mois de 2021 en tout cas, sera encore difficile et nécessitera de retrouver la confiance que la perspective d’une société plus fraternelle peut nous offrir pour ne pas succomber au découragement que chacun peut rencontrer à un moment ou à un autre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac