En circonscriptionSaint-Projet-de-Salers : symbole de l’ancrage dans nos territoires, d’une politique volontariste et d’une attractivité nouvelle.

7 février 2022
Pierre Lafon, Maire de Saint-Projet-de-Salers et son équipe municipale, m’ont accueilli pour un temps d’échange avec le conseil municipal toujours riche d’enseignements. Rejoins ensuite par Bruno Faure, ancien Maire de la commune qui reste bien sûr très attaché à sa commune, nous avons aussi débattu des conditions de développement et d’accompagnement de nos territoires ruraux.
◻️La commune a investi depuis plusieurs années pour aménager son cœur de bourg, réaliser les travaux nécessaires quant aux réseaux d’eau et d’assainissement, investir régulièrement sur son réseau de voirie communale, pour disposer d’une commune équipée et qui dispose qui plus est de resources propres avec 7 logements locatifs communaux parfaitement aux normes et occupés.
◻️Surtout la commune a investi dans la rénovation complète de l’auberge du Pont, « Chez Sylvie », permettant de maintenir dans cette commune de 138 habitants un lieu de vie et de restauration de qualité. C’est un véritable succès, puisque tant le restaurant que les chambres d’hôtes rencontrent une véritable adhésion de la la part des clients qui sont devenus des habitués. Ce pari s’inscrit dans le temps avec non seulement désormais Sylvie aux commandes mais aussi un jeune chef en cuisine, originaire de la commune, investi dans le conseil municipal, qui permet d’être raisonnablement confiant quant à l’inscription dans la durée de l’auberge.
◻️Aujourd’hui, et pour le mandat en cours, trois sujets majeurs mobilisent la commune qui doit arrêter des options et mobiliser des financements :
▫️Le soutien à l’épicerie du village et son éventuelle évolution : la commune a en effet la chance de disposer d’une épicerie au bourg dans un bâtiment communal et exploité par un privé. La commune soutient cette activité de service, notamment pour bénéficier en complément d’un service de dépôt de pain. Une réflexion est engagée pour modifier son implantation afin de la rendre plus accessible et plus visible sur la place et ainsi envisager une nouvelle orientation pour le bâtiment actuel qui pourrait accueillir un artisan et/ou une activité touristique. Le dialogue doit être engagé avant d’étudier les conditions techniques et financières de ces évolutions.
▫️Le maintien d’un réseau de voirie communale de qualité pour desservir l’ensemble des villages et répondre à la vocation touristique, résidentielle et agricole (encore 4 agriculteurs sur la commune) de la commune. La poursuite d’un programme d’investissement régulier demeure au programme de la commune pour le mandat en cours.
▫️Le questionnement et l’évolution du matériel communal : commune de Montagne, au territoire escarpé, Saint-Projet a besoin d’un véhicule performant pour assurer la viabilité hivernale et l’entretien de son réseau en régie. L’Unimog actuel doit être soit requalifié, soit faire l’objet d’un remplacement. L’enjeu financier est conséquent pour une commune de cette taille. L’examen des conditions de réalisation de l’une ou l’autre de ces possibilités, ou des deux lissées dans le temps, est à l’étude et nous avons eu l’occasion d’en débattre.
◻️Aucune maison n’est à vendre sur le marché et la commune accueille régulièrement de nouveaux arrivants chaque fois que cela est possible. Souvent en résidence secondaire, ce qui permet d’entretenir le patrimoine, et de plus en plus avec des projets d’installation permanente par choix de vie d’un public plutôt qualitatif. Les opportunités de travailler à distance ou de développer de nouvelles activités à valeur ajoutée dans le secteur agricole ou de services donnent à Saint-Projet, comme à d’autres communes rurales de caractère, de nouvelles perspectives qui nous engagent tous à continuer à investir sur notre territoire.
◻️Nous avons aussi eu l’occasion d’évoquer des sujets plus large sur le rôle du Sénat et l’apport du bicamérisme, la procédure parlementaire, mes engagements au Sénat, l’actualité autour de la question de la dette et des enjeux des prochaines échéances présidentielles. Par-delà les questions locales, ces échanges permettent aussi de renforcer « l’esprit démocratique » dont les élus locaux sont les premiers ambassadeurs et dont nous avons plus besoin que jamais.
Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac