En circonscription⏹ Réunion de travail avec le Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) du Cantal.

24 janvier 20220
➡️ J’ai reçu à ma permanence Thierry Perbet, Président de la CMA du Cantal et Vice-Président de la chambre régionale, accompagné de Gérard Veyrines, Directeur de la chambre du Cantal.
➡️ Après un tour d’horizon du contexte sanitaire et de ses conséquences économiques, avec un espoir de desserrement des contraintes, on a partagé le constat d’une situation très difficile pour le secteur des cafés hôtels restaurants en ce début d’année. L’occasion aussi, en marge des mesures de soutien d’urgence, de rappeler la nécessité de sortir enfin le décret relatif aux pré-enseignes sur routes nationales afin de permettre la signalisation des établissements.
➡️ Avec la régionalisation, la chambre a perdu une partie de son autonomie financière et juridique. Pourtant sa présence auprès des 3600 artisans du Cantal reste nécessaire. Elle gère désormais seule l’IFPP (Institut de Formation Professionnelle Permanente) qui a vu son effectif passer en quelques années de 300 à 510 apprentis, avec un accompagnement modernisé des jeunes apprentis et la prise en compte de l’entreprise en qualité de véritable client. Un dernier gros projet d’investissement conssiste en la rénovation complète de l’atelier automobile, pour 3,2 millions d’euros. L’instruction est en cours du côté de la Région pour soutenir financièrement ce projet. Le CFA de Massiac spécialisé dans le bâtiment et géré directement par les organisations professionnelles doit faire l’objet d’une réflexion des professionnels pour assurer sa pérennité et son développement. Ceux-ci ne sont peut-être pas incompatibles avec l’ouverture de formation de niveau V à l’IFPP d’Aurillac pour répondre à d’autres besoins d’entreprises du bassin.
➡️ Le projet de construction des nouveaux locaux de la Chambre sur le terrain de l’IFPP, pour développer une vraie « cité des Métiers », après la vente du siège de l’avenue de la République, est en cours de définition technique. Il pourrait être complété par la construction d’une pépinière d’entreprises artisanales susceptible d’accueillir une dizaine d’artisans qui ont besoin pour un temps d’un appui de gestion avec des locaux administratifs et quelques petits locaux de production. Le projet est en cours de définition et la possibilité pour la Region de l’accompagner est à l’étude. Je m’engage à le soutenir.
➡️ La généralisation du CFE (Centre de Formalités des Entreprises) en ligne au niveau de l’Inpi, n’empêche pas la Chambre de rester présente pour accompagner ses ressortissants et encourager au passage du statut d’auto entrepreneur à celui d’artisan. L’accompagnement au montage de dossiers financiers pour les entreprises, notamment au titre des dispositifs régionaux, reste aussi une priorité des équipes, comme la formation continue avec un service emploi et formation régionalisé mais proposant des actions de proximité.
➡️ Le futur cadre départemental des programmes Leader répond aux attentes de la Chambre pour un traitement homogène de l’accompagnent des entreprises artisanales, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Le dialogue avec les collectivités et la CCI est une préoccupation permanente de la Chambre pour mener à bien ces projets et travailler en partenariat avec les communautés de communes ou d’agglomération en particulier.
➡️ Enfin, au titre des sujets plus nationaux et législatifs, la prorogation jusqu’au 31/12/2023 des ZRR (zones de revitalisation rurale) est une satisfaction. Pour autant, il convient de réfléchir à la suite et en particulier d’aller plus loin avec de vraies zones franches rurales pour renforcer l’attractivité de nos territoires. Ce sujet, qui ne fait pas l’unanimité pour des raisons de coûts et de frontières, doit être débattu dans le cadre de la campagne présidentielle en cours. Je défendrai une politique différenciée renforcée sans m’engager à ce stade sur la nature que cela pourrait prendre. A suivre…
➡️ Merci à Thierry pour cet échange direct. L’artisanat cantalien sait qu’il peut continuer à compter sur le maintien d’un soutien fort de la Region Auvergne Rhône Alpes et de son President Laurent Wauquiez. Quelques modalités sont encore à préciser.
L’artisanat cantalien sait aussi qu’il peut compter sur mon engagement en tant que sénateur pour veiller à des évolutions législatives qui lui soient favorables.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact permanence
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac
Contact
04 71 64 21 38
1 rue Pasteur, 15000 Aurillac